Le géant américain a déposé un brevet pour un concept d’ours en peluche connecté et doté de capteurs, qui se comporterait comme un humain et répondrait aux ordres de son propriétaire.

© DR
© DR

Cette fois, ce n’est pas une blague. Si Google a présenté un panda en peluche connecté en guise de poisson d’avril le mois dernier, le géant américain semble aujourd’hui prêt à passer à l’action avec le dépôt d’un brevet sur des objets type peluches anthropomorphiques.

S’il voyait le jour, ce “jouet” serait équipé de moteurs, de haut-parleurs, de micros et de caméras, lui permettant non seulement d’accomplir certaines tâches domestiques, mais également d’interagir avec un être humain et d’autres objets connectés.

Pour le moment, le projet n’en est qu’au stade du dépôt de brevet. Sa commercialisation n’est donc pas d’actualité.

AFP