Selon le Pittsburgh Business Times, Uber aurait commencé à tester sa voiture autonome sur les routes américaines.

© DR
© DR

Plusieurs clichés publiés cette semaine sur les réseaux sociaux montrent qu’Uber teste actuellement sa voiture autonome sur les routes américaines. La startup, qui n’a jamais caché son ambition de se séparer des conducteurs pour proposer des navettes parfaitement autonomes, a confirmé l’existence d’un programme au journal, précisant que le véhicule repéré cette semaine sur la route était l’un des premiers modèles mis en circulation. Comme l’indique l’entreprise, il ne s’agit pas à proprement parler d’un véhicule autonome mais d’un véhicule utilisé pour améliorer la sécurité, la cartographie et la conduite autonome chez Uber.

Cette année déjà, Uber avait ouvert un centre de Recherche & Développement dans la région de Pittsburgh en vue de développer sa propre voiture autonome.

L’objectif du groupe, à long terme, est de supprimer le facteur humain, pour proposer un service aussi fiable que possible aux usagers qui font appel à ses taxis privés.