Microsoft présentait mercredi son casque holographique Hololens pour la seconde fois à la presse. Cette fois, la démonstration a permis d’en apprendre davantage sur le fonctionnement du casque.

hololens2

C’est une petite révolution. Déjà présenté très brièvement par Microsoft il y a quelques mois, Hololens, le casque holographique, a fait une apparition remarquée lors de la conférence de presse de Microsoft, volant la vedette à Windows 10.

Le casque, qui pourrait être commercialisé plus tôt que prévu (en l’occurrence, cet été), ne nécessite aucune connexion avec l’ordinateur ou le smartphone pour fonctionner, intègre son propre processeur, tourne sous Windows 10 et dispose de sa propre batterie. Parfaitement autonome, il est utilisé dans un but professionnel mais aussi de divertissement.

Lors d’une première démonstration, Microsoft a expliqué comment le grand public pourra utiliser Hololens à la maison, que ce soit pour regarder un film sur un écran virtuel, que l’utilisateur pourra agrandir à volonté, converser avec un ami sur Skype, interagir avec un animal virtuel, façon Tamagotchi, ou consulter différentes informations. L’utilisateur pourra customiser son intérieur en plaçant des cadres -détachables à volonté- sur différents murs. Si l’aspect gaming n’a pas été dévoilé, Microsoft a indiqué que le moteur de jeu Unity sera compatible avec la plate-forme.

Lors d’une seconde démo, Microsoft a montré de quelle manière Hololens pouvait être utilisé pour améliorer l’expérience de l’Internet-of-Things en donnant vie à un robot fonctionnel que l’utilisateur contrôlait à distance. Grâce au casque, son propriétaire est parvenu à le déplacer et à interagir avec lui sans devoir sortir son smartphone de la poche.

Enfin, le casque devrait également avoir un réel intérêt pour les architectes, professeurs et professionnels. Au cours d’une troisième démo, Microsoft a montré comment Hololens pouvait rendre des cours interactifs, et comment les étudiants pouvaient interagir avec leur professeur sans devoir lever la main.

Révolutionnaire, le casque Hololens conserve néanmoins un certain mystère puisqu’on ignore toujours quel sera son prix, quelle autonomie il aura, et quelles seront ses spécificités.