Le géant sud-coréen fait face à la concurrence accrue de l’américain Apple mais aussi de rivaux chinois plus petits.

Crédit photo : Reuters
Crédit photo : Reuters

Samsung Electronics a annoncé mercredi un bénéfice net en baisse de près de 40% au premier trimestre, inférieur aux prévisions, malgré la demande pour ses puces mémoire qui a permis d’amortir les revers du secteur hautement concurrentiel des smartphones.

Le géant sud-coréen, qui fait face à la concurrence accrue de l’américain Apple mais aussi de rivaux chinois plus petits, a annoncé un résultat net de 4.600 milliards de wons (3,93 milliards d’euros) entre janvier et mars, en baisse de 38,9% sur un an.

Avec ce résultat, Samsung connaît son quatrième trimestre consécutif de baisse de son bénéfice net. Il fait moins bien que la moyenne des estimations de 23 analystes compilée par l’agence financière Bloomberg News, et qui tablait sur un résultat net de 4.900 milliards de wons.

Le résultat opérationnel est ressorti à 6.000 milliards de wons, en baisse de 29,6%, un résultat cependant conforme à ce qu’avait prévu en début de mois le géant sud-coréen.

Toutefois, Samsung pourrait commencer à sortir du bois après quatre trimestres consécutifs de baisse significative de ses résultats: le résultat opérationnel est en hausse de 13,1% comparé au dernier trimestre 2014.

Samsung a annoncé qu’il escomptait un chiffre d’affaires en hausse au second trimestre, porté par les ventes de son Galaxy S6 et son modèle à écran incurvé, le S6 Edge, avec lesquels il espère bien défendre son rang face à Apple.

Avec AFP.