Les groupes technologiques américains Yahoo! et Microsoft ont annoncé jeudi avoir renouvelé leur partenariat dans la recherche, mais en introduisant des modifications qui le rendent moins exclusif.

Yahoo! s'engage seulement à "continuer à fournir des publicités et des résultats de recherche de Bing (le moteur de Microsoft qui rivalise avec Google Search, ndlr) pour une majorité du trafic de recherche sur les ordinateurs de bureau". ©Payless Images/shutterstock.com
Yahoo! s’engage seulement à “continuer à fournir des publicités et des résultats de recherche de Bing (le moteur de Microsoft qui rivalise avec Google Search, ndlr) pour une majorité du trafic de recherche sur les ordinateurs de bureau”.
©Payless Images/shutterstock.com

L’alliance avait été conclue en 2009 et était entrée en vigueur l’année suivante. Elle était prévue pour durer dix ans, mais Yahoo! avait la possibilité de la quitter à mi-parcours si certaines conditions de revenus n’étaient pas atteintes, et sa patronne Marissa Mayer avait laissé entendre plusieurs fois qu’elle n’était pas satisfaite.

Contrairement à l’accord de 2009, qui prévoyait que Microsoft fournisse la technologie pour les recherches sur tous les sites des deux groupes, la version remaniée introduit de la “flexibilité” pour Yahoo!, selon un communiqué commun publié jeudi.

Le partenariat sera en effet désormais “non exclusif à la fois pour les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles”. Yahoo! s’engage seulement à “continuer à fournir des publicités et des résultats de recherche de Bing (le moteur de Microsoft qui rivalise avec Google Search, ndlr) pour une majorité du trafic de recherche sur les ordinateurs de bureau”.

L’autre changement touche aux publicités, concernant lesquelles l’accord de 2009 prévoyait que Yahoo! fournisse la force de vente pour les espaces associés à la recherche sur les sites des deux groupes.

A partir de cet été, Microsoft va commencer à reprendre l’exclusivité des forces de vente pour les publicités délivrées à travers sa propre plateforme, Bing Ads, tandis que Yahoo! se limitera à sa propre plateforme, Gemini.

Conformément à l’accord de 2009, Microsoft continuera à reverser à son partenaire une partie des recettes publicitaires tirées des recherches sur les sites de Yahoo!.

A la Bourse de New York, l’action Yahoo! était en petite hausse de 0,11% à 48,78 dollars vers 14H00 GMT, tandis que Microsoft perdait 0,35% à 42,11 dollars.

AFP