Contraints de se séparer, PayPal et eBay resteront en bons termes grâce à un accord de non-concurrence signé entre les deux entreprises.

© AFP
© AFP

Si le divorce entre eBay et PayPal est désormais prononcé, les deux entreprises n’entendent pas pour autant marcher sur les plates-bandes de leur ex-partenaire.

Selon un document transmis à l’autorité américaine des marchés financiers, eBay et PayPal auraient signé un accord de non-concurrence qui prévoit de stabiliser les relations entre les deux entreprises pour une période de cinq ans, désamorçant ainsi un divorce qui aurait pu coûter très cher aux deux géants. Pour éviter de froisser eBay, PayPal assure qu’il ne développera pas sa propre plate-forme d’e-commerce. En échange, eBay promet qu’il ne développera pas son propre système de paiement en ligne. Malgré le divorce, les deux entreprises devraient donc rester de précieux partenaires. D’autant plus qu’eBay s’est engagé à verser un certain montant de ses recettes à PayPal si les revenus de ce dernier venaient à diminuer…