Le groupe finlandais Nokia serait actuellement à la recherche d’un repreneur pour son service de mapping HERE Maps, dont la valeur serait évaluée à 2,1 milliards de dollars.

here

Après avoir revendu son activité mobile à Microsoft, Nokia serait aujourd’hui sur le point de céder son service de cartes HERE à un repreneur.

Selon Bloomberg, Nokia aurait déjà contacté plusieurs entreprises pour tenter de trouver un acheteur pour son service HERE, dont la valeur serait évaluée à 2,1 milliards de dollars.

Disponible sous la forme d’une application, préinstallée sur certains smartphones, HERE Maps est également utilisé par de nombreux constructeurs automobiles pour fournir des données de localisation aux systèmes de navigation intégrés aux véhicules.

Microsoft, qui a racheté les activités mobiles de Nokia pour la coquette somme de 7 milliards de dollars, avait à l’époque refusé de mettre la main sur le service HERE de Nokia, qui aurait fait grimper la facture de plusieurs millions de dollars.

Selon Bloomberg, plusieurs entreprises dont Uber seraient intéressées par une reprise des activités de HERE Maps. L’entreprise finlandaise souhaiterait cependant offrir son pôle mapping au plus offrant en mettant son activité aux enchères.