C’est le 28 avril 2015 que LG devrait présenter son nouveau smartphone de référence succédant au G3, le best-seller de la marque lancé un an auparavant. Une invitation a en effet été lancée à la presse avec l’accroche “See the Great, Feel the Great”.

SEE

LG soigne donc sa différence avec Samsung, en présentant son nouveau vaisseau amiral deux mois après le Galaxy S6 et l’effervescence du MWC de Barcelone (Espagne).

Les premières rumeurs font état de deux modes d’utilisation au niveau de l’interface, l’un plutôt expert et l’autre davantage allégé, selon le Business Korea. L’ensemble des fonctionnalités de l’appareil serait concerné, à l’image de l’appareil photo, avec des possibilités étendues en mode “expert”. Côté format, le LG G4 devrait toujours proposer un écran en ultrahaute définition de 5,5 pouces. Quant au cuir de la photo d’invitation, il pourrait bien faire référence à une coque en cuir, voire même suggérer un mode de personnalisation, comme le Moto X.

Un LG G3 déjà très novateur

C’est au printemps 2014 que le constructeur sud-coréen a présenté en grande pompe le G3, lequel se démarque surtout par son écran de 5,5 pouces à la résolution record pour l’époque (538 ppi). L’autre originalité de ce smartphone réside en son capteur photo de 13Mpx équipé d’un autofocus laser capable de calculer très précisément la profondeur de champ et ainsi de parfaitement faire le point sur chaque cliché.

LG décline déjà son nouveau vaisseau amiral G3 en version plus accessible de 5 pouces. Baptisé G3s, il est davantage orienté milieu de gamme, mais conserve certains avantages, à commencer par son capteur photo avec autofocus laser.

Lors de sa sortie en Europe en juillet, le G3 a été couplé à l’occasion d’une offre spéciale avec une montre, en l’occurrence la LG G Watch, à l’image de ce qu’avait fait plus tôt Samsung avec le Galaxy Note 3 et la Galaxy Gear. De là à imaginer la même chose avec cette fois-ci avec la très chic LG Watch Urbane, il n’y a qu’un pas.

LG aurait vendu 57 millions de smartphones en 2014 selon Gartner, plaçant le fabricant au 5e rang mondial derrière Samsung, Apple, Lenovo et Huawei.

AFP