Franche réussite, le HTC One M7 avait remis sur les rails HTC. Acclamé pour sa vision avant-gardiste du smartphone moderne, HTC a amélioré au fil des années son modèle et nous livre aujourd’hui la troisième version de son “One”, véritable porte-étendard de la marque. Plus élégant encore que son ainé, le M9 introduit également quelques petites nouveautés attendues au tournant par les supporters du clan Android.

© E.F.
Le design est l’un des gros plus du M9 – © E.F.

Un design presque parfait

Si ses parts de marché ont fondu comme neige au soleil au fil de ces dernières années, HTC demeure un acteur majeur de l’industrie du mobile. Son dernier flagship, le HTC One M9 prouve d’ailleurs toute l’expertise de la marque taïwanaise qui a affiné au fil des versions le design de son smartphone haut de gamme pour atteindre un niveau de sophistication que même le prochain smartphone d’Apple aura du mal à égaler. Elégant, le design monobloc du HTC One M9 est une réussite complète. HTC, qui n’a pas pris de risque en calquant le design du M9 sur le précédent modèle, améliore progressivement l’esthétique de son flagship par de petites retouches. On citera ainsi une coque métallique bicolore, avec l’ajout d’une tranche dorée qui contraste élégamment avec le châssis en aluminium grisâtre qui recouvre les faces avant et arrière du smartphone. D’une qualité de fabrication extraordinaire, le HTC One M9 est sans nul doute le plus beau des smartphones jamais conçu. Certes, sa coque métallique ne plaira pas à tout le monde, notamment en raison de son poids, et le positionnement des boutons n’est pas forcément des plus pratiques (on confond facilement le bouton du volume et le bouton On/Off), mais dans l’ensemble, HTC réalise presque un sans faute.

Peu d’évolution au niveau du hardware

Au niveau des performances en revanche, l’évolution est plus timide. A l’heure des dalles OLED à la définition Quad HD, HTC se contente d’un petit écran de 5″ IPS, à la définition Full HD (1920×1080). Certes, la plupart des gens ne verront aucune différence avec une résolution Quad HD, mais vu le tarif du M9 nous étions sans doute en droit d’en attendre un peu plus. Si la définition du smartphone est excellente (441PPI), le rendu des couleurs n’est pas franchement exceptionnel, la faute à une technologie qui peine à concurrencer les écrans OLED.

L'interface est très réussie - © E.F.
L’interface est très réussie – © E.F.

Les acheteurs du M9 seront en revanche ravis d’apprendre que HTC a semble-t-il corrigé le tir au niveau de la chauffe du processeur, qui avait posé question il y a quelques jours lors du test des premiers prototypes. Sensiblement moins rapide que prévu, le processeur Snapdragon 810 reste une valeur sûre. Couplé aux 3 Go de RAM, il assure une fluidité exceptionnelle au smartphone, qui entrera sans trop de difficulté dans le top 5 des smartphones les plus performants, aux côtés du Galaxy Note 4 et du OnePlusOne. Idéal pour les gros consommateurs d’applications et de jeux, le HTC One M9 demeure une excellente machine pour les gamers. D’après les tests comparatifs, le Galaxy S6 devrait néanmoins remporter la comparaison technique, tant en ce qui concerne la puissance brute que la qualité de l’écran.

Le constat est plus ou moins identique pour ce qui est de la photographie, qui demeure le défaut principal du M9. Si HTC a remplacé l’Ultrapixel de son flagship par un capteur de 20 mégapixels fabriqué par Toshiba, le saut qualitatif n’est pas aussi important qu’on l’aurait espéré. Certes, les clichés sont beaucoup plus détaillés qu’avec le système Ultrapixel, et le M9 s’en sort même plutôt bien même dans des environnements mal éclairés, mais l’appareil photo de Toshiba ne rivalise tout simplement pas avec les capteurs de dernière génération de Samsung et Microsoft. En revanche, HTC semble plutôt bien maîtriser les petits à-côtés, avec un mode HDR exceptionnel, un capteur frontal qui réalise des selfies d’une qualité bluffante et un enregistrement vidéo en 4K de qualité tout à fait honorable.

Viennent ensuite les gros points forts du HTC One M9. Et sans surprise, le système Boomsound, à savoir les deux haut-parleurs stéréo situés à l’avant du smartphone est sans nul doute l’un des gros points positifs du M9, qui s’offre en outre un environnement 5.1 avec le support du Dolby Audio pour une qualité sonore encore plus exceptionnelle. Certes, ceux qui disposent d’une enceinte de qualité n’y verront qu’un intérêt mesuré, mais il faut bien admettre que HTC est devenu pratiquement incontournable à ce niveau. En ce qui concerne l’autonomie, le constat est également très positif puisque la plupart des utilisateurs tiendront en une et deux journées avec une seule charge. S’il n’atteint pas l’excellence du Z3 Compact ou du Mate 7, le HTC One M9 s’en sort très bien au niveau de la gestion de l’énergie et permet à HTC de se démarquer de ses principaux concurrents – en l’occurrence Samsung et LG. Autre point fort par rapport au Galaxy S6 : le flagship de HTC intègre un port microSD et supporte des cartes offrant une capacité pouvant monter jusqu’à 128 Go. Au niveau de la capacité du smartphone il faudra en revanche compter sur 32 Go de stockage. Globalement, si le constat est plutôt positif, on notera tout de même que les propriétaires du HTC One M8, et même M7 n’auront que très peu d’intérêt à se procurer la nouvelle version du porte-étendard de HTC.

Les thèmes permettent de personnaliser son smartphone - © E.F.
Les thèmes permettent de personnaliser son smartphone – © E.F.

Une grosse évolution au niveau du logiciel

La plus grosse évolution vient en réalité du côté du software. Le fabricant taïwanais, qui maîtrise parfaitement le sujet depuis l’introduction de BlinkFeed et de la dernière version de Sense, sa surcouche logicielle, introduit une nouveauté majeure avec le M9 : la gestion des thèmes. Comme sur les smartphones de Huawei, il est possible de personnaliser son smartphone en téléchargeant des thèmes qui permettront de relooker l’interface, les icônes, le fond d’écran et certaines applications, selon ses envies. Le “marketplace” comprend uniquement des thèmes gratuits à l’heure actuelle, et dans l’ensemble, la sélection est plutôt bonne. Astucieux, le système apporte beaucoup aux smartphones Android, dont l’interface était souvent jugée beaucoup trop sobre.

HTC profite également de l’occasion pour introduire une nouvelle fonctionnalité qui perme de personnaliser son écran d’accueil en fonction du lieu où l’on se trouve. Il est ainsi possible de programmer son smartphone pour que celui-ci affiche des applications différentes sur l’écran d’accueil en fonction de l’endroit où vous vous trouvez (maison – travail – extérieur). Intéressante, la fonctionnalité apporte un très gros plus et s’avère surtout très pratique au quotidien. Entièrement automatisé, le système permet surtout de gagner beaucoup de temps chaque jour…

Il est possible de personnaliser son écran d'accueil en fonction du moment de la journée - © E.F.
Il est possible de personnaliser son écran d’accueil en fonction de l’endroit où l’on se trouve – © E.F.

Conclusion

A défaut d’être révolutionnaire, le nouveau HTC One M9 est sans conteste le plus beau smartphone actuellement disponible en magasin et un terminal très fonctionnel, grâce à ses fonctions intelligentes comme BlinkFeed, qui permet de personnaliser son écran d’accueil en affichant différents flux d’actualités, ou la nouvelle fonction de personnalisation de l’écran d’accueil, qui affiche des applications différentes en fonction de l’endroit où l’on se trouve. Plus “geek” que le Galaxy S6, le HTC One M9 s’impose comme un très sérieux concurrent aux futurs G4 de LG et Xperia Z4 de Sony. Reste bien sûr la question du prix, toujours assez gênante compte tenu du fait que le HTC One M9 est facturé 50 euros de plus que l’iPhone 6 et le Galaxy S6…

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.