La 5G pourrait être déployée et commercialisée à l’horizon 2020.

© DR
© DR

Plusieurs démonstrations de connexion internet en 5G ont lieu au Mobile World Congress de Barcelone (MWC), mettant en avant une technologie encore non standardisée, mais qui pourrait bien être déployée et commercialisée d’ici à 2020.

NTT Docomo et Nokia ont fait la démonstration d’une connexion 5G. Durant cette expérience, ils ont réussi à télécharger des données à la vitesse de 2Gbps en utilisant une bande de fréquence de 70 GHz. En 2014, NTT Docomo avait déjà annoncé des premiers tests en 5G en collaboration avec Fujitsu, NEC, Samsung, Ericsson, Alcatel-Lucent et donc Nokia.

De son côté, le constructeur chinois Huawei présente à Barcelone un système d’interface radio 5G capable de soutenir de très hauts débits tandis que Samsung fait également une démonstration de connexion sur son stand en partenariat avec South Korean Telecom.

En attendant la 5G…

L’actualité du MWC est pour le moment surtout tournée vers la 4G+, laquelle octroie des débits pouvant atteindre en théorie les 450Mbps. Plusieurs modèles compatibles ont été présentés, à l’image des Samsung Galaxy S6 et S6 Edge ou encore du HTC One M9.

À noter qu’il y a environ 500 millions de lignes abonnées à la 4G/LTE dans le monde, selon les dernières statistiques de l’IDATE, un chiffre qui pourrait atteindre les 2,3 milliards à la fin 2018.

Avec AFP.