Les deux co-fondateurs de la startup, le Belge Jeremy Le Van et le Français Pierre Valade, ont confirmé que leur équipe rejoignait le géant des logiciels…

© Mari Sheibley
Les deux cofondateurs de Sunrise : Pierre Valade et Jeremy Le Van – © Mari Sheibley

Après la rumeur de la semaine passée qui avait enflammé le Web, le rachat de la startup belgo-américaine Sunrise par Microsoft est désormais confirmé depuis ce mercredi. Les deux co-fondateurs, le Belge Jeremy Le Van et le Français Pierre Valade, ont en effet confirmé l’information ce mercredi dans un communiqué publié sur le blog de leur startup. Dans ce communiqué intitulé “It”s just the beginning” (C’est juste le commencement), ils y confirment que “Sunrise rejoint Microsoft” et qu'”ils souhaitent continuer à développer leur calendrier intelligent” décliné notamment sous la forme d’applications mobiles. À cette fin, les deux entrepreneurs indiquent qu’ils souhaitent “agrandir leur équipe”, notamment en designers et ingénieurs (développeurs) pour continuer à construire “le meilleur et le plus efficace produit de gestion du temps”.

Une vision commune

Alors que Microsoft a également confirmé l’acquisition son site, les deux entreprises évoquent leur vision commune pour faciliter la vie des gens dans leur quotidien. La firme de Redmond indique par ailleurs qu’elle souhaite proposer “ce qu’il y a de meilleure comme expérience utilisateur dans le domaine des applications permettant d’envoyer des e-mails et la gestion de calendrier”. Rappelons que la firme de Redmond a racheté il a quelques mois l’application Acompli qui est au départ une excellente application de messagerie. Nul doute que les technologies de ces deux applications devraient donc progressivement s’installer dans les produits de Microsoft, à commencer par Outlook et Office 365.

Aucun montant communiqué

Les deux entreprises n’ont pas communiqué autour du montant de l’acquisition. Rappelons cependant que le site TechCrunch a évoqué le montant faramineux de 100 millions de dollars la semaine dernière.