Xiaomi n’envahira l’Europe que dans quelques années

Dans une interview accordée à la télévision publique anglaise, Hugo Barra, ancien employé emblématique de Google, a confirmé des ambitions « démentielles » pour le fabricant chinois.

hugobarra
Hugo Barra sur les antennes de la BBC

Même s’il sont accessibles au sein de boutiques en ligne spécialisées, les produits Xiaomi ne sont pas officiellement en vente sur les marchés occidentaux. L’entreprise ne se sent pas encore à niveau pour rencontrer les attentes des consommateurs en Europe et dans le nord de l’Amérique et estime que quelques années de développement sont encore nécessaires.

Pourtant, les smartphones et tablettes chinoises issues de ce nouveau géant, devenu très rapidement troisième fabricant mondial, offrent des caractéristiques techniques de pointe pour un prix parfois dérisoire sur un segment toujours plus large de dispositifs. Le récent bracelet sportif coûte, par exemple, trois fois moins cher que la concurrence pour des fonctions et une qualité tout à fait similaires.

Cette offre spectaculaire s’explique par des cycles de commercialisation nettement plus longs, d’approximativement deux ans pour les fleurons, et des commandes de pièces dans des quantités plus conséquentes. L’extension des marchés ciblés pourrait encore accroître la compétitivité des objets de Xiaomi.

Les quelques mots de Hugo Barra à la BBC sont à regarder à cette adresse: bbc.com/news/technology-30842468

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.