Encore méconnu en Belgique, Lenovo lance cette année une offensive décisive avec une nouvelle gamme de PC et tablettes sous Windows qui pourraient bien séduire le grand public. Considéré comme l’un des meilleurs ultrabooks du marché, le YOGA 3 Pro est un exemple de flexibilité.

Le YOGA 3 sous sa forme standard © E.F.
Le YOGA 3 sous sa forme standard © E.F.

Considéré comme l’un des meilleurs si pas le meilleur ultrabook actuellement disponible, le YOGA 3 Pro de Lenovo est incontestablement une très belle bête. Au niveau de l’écran tout d’abord, tactile bien sûr (Windows 8.1 oblige), mais surtout qui offre une résolution largement supérieure à tout ce qu’on avait vu jusqu’à présent sur un PC de 13″, avec du QHD+ (3200×1800). Une très haute densité de pixels qui permet de travailler sur PhotoShop ou Lightroom avec une précision presque chirurgicale. Très lumineux, l’écran de Lenovo résiste également bien aux griffes grâce à son verre Gorilla Glass, le même qui équipe les smartphones de dernière génération. Grâce aux haut-parleurs JBL intégrés, les films prennent également une toute autre dimension que sur un écran de PC standard avec un système audio bon marché.

Fin et élégant, le YOGA 3 Pro est une franche réussite du point de vue visuel. Plus fin mais surtout plus léger que son ainé, il affiche un poids plume tout en donnant réellement l’impression de tenir entre ses mains une machine puissante. Certes, son clavier rétroéclairé aurait pu être meilleur, ne serait-ce qu’en augmentant la puissance des LED et la taille de touches, mais globalement, il faut bien avouer que l’ultrabook de Lenovo se rapproche de la perfection. On soulignera en particulier l’existence d’une charnière ultra-résistance qui s’intègre également parfaitement au design du produit, et qui révèle surtout la caractéristique majeure du YOGA 3 Pro.

Hybride, le YOGA 3 Pro est capable de prendre quatre formes différentes grâce à sa charnière qui permet de faire pivoter l’écran à 360 degrés pour transformer la machine en présentoirs (voir photos 2 et 3) ainsi qu’en véritable tablette tactile. S’il est vrai que cette forme est sans doute la moins convaincante, compte tenu de la présence du clavier, juste derrière l’écran, il faut reconnaître que la grande flexibilité du YOGA 3 Pro en fait la machine idéale pour tous ceux qui ont fait de leur PC leur principal outil de travail et de divertissement.

La forme idéale pour regarder un film - © E.F.
La forme idéale pour regarder un film – © E.F.
Dans cette position, le YOGA 3 Pro peut servir de station de présentation mobile - © E.F.
Dans cette position, le YOGA 3 Pro peut servir de station de présentation mobile – © E.F.

Niveau connectique aussi, le YOGA 3 Pro impressionne avec la présence de deux ports USB 3.0, d’une prise HDMI, d’un lecteur de carte SD et d’un port USB 2.0 qui sert également de port pour le chargement de la machine.

En ce qui concerne la puissance, il déçoit en revanche avec un processeur Intel de nouvelle génération, l’Intel Core M, censé être le meilleur compromis entre puissance et autonomie. En réalité, le processeur en question semble brider ces deux aspects puisque l’autonomie atteint environ 6h30 en pleine utilisation, et la puissance peine à convaincre. Si le YOGA 3 Pro est incontestablement une excellente machine pour les gros consommateurs de médias, ou pour retoucher des photos, difficile en revanche de la conseiller aux gamers ou aux professionnels, qui préféreront une machine plus puissante ou offrant une meilleure autonomie, selon leurs besoins.

Enfin, on regrettera que le YOGA 3 Pro soit facturé 1599 euros en Belgique contre seulement 1349$ aux Etats-Unis (soit environ 1103 euros).

La YOGA 3 Pro est également une excellente tablette tactile - © E.F.
La YOGA 3 Pro est également une excellente tablette tactile – © E.F.

Conclusion

Victime d’un taux de conversion qui jouera en sa défaveur et de performances un peu décevantes (pour ce qui est de l’autonomie et de la puissance en tout cas), le YOGA 3 Pro de Lenovo demeure néanmoins l’un des meilleurs ordinateurs portables du moment et une machine polyvalente, qui se transformera en volonté en tablette tactile, station de travail, présentoir et station multimédia.