En rupture de stock dès sa commercialisation, le Microsoft Band se serait bien vendu selon le géant de l’informatique, qui a nié avoir mis à disposition des acheteurs seulement 5.000 bracelets le jour du lancement.

band

Pas encore disponible à la vente chez nous, le Microsoft Band a connu un véritable succès commercial aux Etats-Unis. Quelques heures après sa mise en vente, il était déjà en rupture de stock dans toutes les boutiques nord-américaines.

Rapidement, une rumeur selon laquelle seulement 5.000 Microsoft Band avaient été mis en vente avait émergé, créant l’émoi parmi les consommateurs. Microsoft, qui n’a toujours pas officiellement révélé ses chiffres, a néanmoins réagi aux accusations, précisant que le Microsoft Band s’était “vendu bien davantage que ce que les chiffres suggéraient.”

Le géant de l’informatique, qui fait partie des premiers fabricants à livrer un bracelet compatible avec tous les écosystèmes (iOS, Android, Windows), devra néanmoins inscrire le succès de son bracelet dans la durée s’il espère se faire une place sur un marché très compétitif, sur lequel Fitbit et JawBone règnent en maîtres absolus depuis des années.