Le jour du lancement commercial de Lollipop, la version 4.4, ce qui est désormais considéré comme l’avant-dernière itération de la plateforme mobile de Google, franchit les 30% de parts de marché.

android-201411

Les statistiques de fragmentation Android sont de retour après un mois d’absence. En effet, les données pour octobre n’ont jamais été livrées. Celles de novembre indiquent la prise de pouvoir de KitKat avec 30,2% (+5,7) de parts de marché. Jelly Bean conserve toujours une bonne moitié de dispositifs actifs avec cette répartition: Android 4.3 à 7,3% (-0,7), 4.2 à 20,8% (+0,1) et 4.1 à 22,8% (-2,3). Les dinosaures qui suivent tardent toujours à s’éteindre puisque Ice Cream Sandwich ne perd que 1,1 point à 8,5% et Gingerbread descend enfin en-dessous des 10% avec 9,8% en recul de 1,6 point.

L’introduction d’Android 5.0 redistribue les cartes. La mise à jour sera appliquée progressivement sur une large sélection d’appareils de la gamme Nexus mais ne devrait arriver sur la plupart des fleurons qu’à partir du mois de janvier. Les smartphones et tablettes moins onéreux ne seront servis qu’au printemps. La fragmentation actuelle risque donc de perdurer encore quelques mois.