L’engouement suscité par l’annonce de la montre-bracelet de Microsoft a rapidement créé des files devant les boutiques de Microsoft aux Etats-Unis.

band2

Contre toute attente, il semblerait que la première tentative de Microsoft de s’attaquer au marché des accessoires connectés soit déjà un succès. Annoncé en catimini hier, le Band était disponible le matin même dans les boutiques américaines. Et il n’aura fallu que quelques heures pour que des files apparaissent à l’entrée des boutiques de Microsoft. En fin de journée, le bracelet de Microsoft était déjà sold-out, aussi bien dans les boutiques du fabricant que sur son site Internet.

S’il est difficile de mesurer le succès du Band, il semblerait en tout cas que celui-ci ait dépassé les attentes du géant de l’informatique, qui s’était trompé à plusieurs reprises au cours de ces dernières années, en jouant la carte de la surenchère. Facturé 199$, le Band a reçu un accueil critique très favorable aux Etats-Unis, où il est déjà considéré comme le meilleur bracelet de fitness par plusieurs sites spécialisés. Sa faculté à pouvoir se connecter aussi bien à un Windows Phone, un smartphone Android ou un iPhone doit également avoir eu un certain impact sur les ventes de l’accessoire…