Disponibles depuis plusieurs semaines en Belgique, les thermostats connectés d’Honeywell permettraient aux consommateurs de réaliser de grosses économies en contrôlant directement le thermostat de sa maison depuis son smartphone. Nous avons testé le système d’Honeywell pendant un peu plus d’un mois et vous proposons aujourd’hui nos impressions.

© E.F.
© E.F.

“La bonne régulation de chauffage permet d’assurer un confort optimal dans une maison en choisissant des températures différentes à des moments différents dans chaque pièce” explique Peter Raes, Sales Leader chez Honeywell Belux. Une technologie qui existait déjà depuis des années avec les thermostats intelligents, qui permettaient de définir des plages horaires différentes, et de régler la température indépendamment pour chaque pièce. Avec ses nouveaux thermostats connectés, Honeywell va beaucoup plus loin. Utilisable de concert avec une application (iOS, Android), le thermostat d’Honeywell permet de contrôler la température de chaque pièce directement depuis son smartphone ou sa tablette et de définir des tranches horaires auxquelles la chaudière se mettra en route. “Pressé d’aller à l’aéroport, vous avez peut-être oublié d’éteindre le chauffage. Vous pouvez désormais le faire à distance. Ou bien imaginez que vous rentrez tard à la maison à cause d’une réunion qui s’éternise. Vous pouvez veiller à ce qu’il fasse bien chaud lorsque vous reviendrez chez vous. ” explique Peter Raes. Les applications sont multiples et offrent à l’utilisateur un réel confort d’utilisation. Non seulement, l’interface du système est très simple à maitriser, mais en plus, le thermostat d’Honeywell permet de se tranquilliser l’esprit, même en vacances.

Installé par un professionnel, le système est plutôt couteux à l’achat, mais permet en théorie de grosses économies sur la facture énergétique. Le kit d’Honeywell est proposé à 299 euros (HTVA), un montant auquel il faut ajouter 75 euros par vanne. Sachant qu’il est recommandé d’en installer au moins trois ou quatre pour sentir l’impact de l’installation, il faut en effet prévoir un petit budget. “Evohome s’installe aisément, sans le moindre fil. Aucune liaison physique n’est nécessaire, il ne faut pas couper ni casser quoi que ce soit, ni percer les murs ou les planchers, et encore moins jouer au bricoleur. Le système s’installe en un minimum de temps, avec un effort minimum et en ne modifiant presque pas votre intérieur. Un réseau d’installateurs certifiés de Honeywell est disponible pour créer la bonne configuration et effectuer une installation parfaite chez vous.”

Le système se compose principalement d’un bridge qui se connecte sur le wifi et permet de relier les différentes valves thermostatiques qui pourront ainsi communiquer avec l’écran tactile fourni dans le kit, qui permet de contrôler comme avec son smartphone l’intégralité du système. Une fois la configuration de base réalisée, il suffit de commencer à paramétrer chaque pièce et de définir ainsi des températures pour chaque tranche horaire et pour chaque pièce. Très complet, l’outil développé par Honeywell permet même de paramétrer des exceptions pour un congé scolaire par exemple, le week-end ou encore un événement inattendu. Et rien ne vous empêche de modifier à chaque moment la température de chaque zone si vous êtes en retard du boulot…

L’application fournie sur iPhone et smartphones Android est d’une facilité enfantine à utiliser et il devient vite très confortable de régler le chauffage depuis son smartphone, sans devoir se lever pour accéder à la valve.

Niveau économies, l’intérêt variera beaucoup d’un cas à l’autre. On imagine tout l’intérêt d’un tel dispositif dans une villa hébergeant une famille nombreuse, ou chez un professionnel qui ne passe pas beaucoup de temps chez lui. Dans un kot, un petit appartement ou une maison mal isolée, l’intérêt est bien sûr plus limité. Selon Honeywell, qui a effectué des tests au Royaume-Uni, les économies pourraient s’élever jusqu’à 40% pour un ménage classique. Mais tout cela dépend bien sûr des conditions météorologiques, de votre propension à chauffer ou surchauffer votre appartement et de la composition du ménage. En d’autres termes, il est important de bien calculer son coup, et de consulter un professionnel pour plus de conseils.