Microsoft et son algorithme de prédiction ont encore frappé. Après la Coupe du Monde de football, le géant informatique s’attaque au référendum écossais et promet une victoire du “Non” à l’indépendance du pays.

© AFP
© AFP

L’algorithme de prédiction de Microsoft avait impressionné le monde entier durant la Coupe du Monde de football, en juin dernier en prédisant correctement le résultat de tous les matchs, dès le second tour, à l’exception de la petite finale. Utilisé pour déduire les victoires dans des émissions de réalité, mais aussi des matchs de football américain, l’algorithme a trouvé aujourd’hui une nouvelle application. Sur base des données recueillies sur Internet, le moteur de prédiction de Microsoft promet une victoire du “Non” au référendum écossais.

Un joli coup de pub pour Microsoft, qui avait déjà eu son heure de gloire dans les médias avec les prédictions de Cortana, et qui tente actuellement de mettre en avant son moteur de recherche Bing, le principal concurrent de Google Search sur le marché belge.

Les résultats du référendum seront connus demain.