Selon la plate-forme anglaise Ebuzzing, qui a mis en relation les dépenses publicitaires au Royaume-Uni et le nombre d’internautes dans le pays de sa majesté, le coût annuel du surf sans publicité s’élèverait à 175 euros par personne. Un montant que seulement 2% des internautes seraient prêts à payer.

© AFP
© AFP

Quel prix seriez-vous prêt à payer pour surfer sur la toile sans devoir supporter les milliers d’annonces publicitaires qui vous agressent aussi bien sur les réseaux sociaux que sur les sites d’information? Si l’on en croit une enquête menée par le site Ebuzzing, qui a mis en relation les dépenses publicitaires au Royaume-Uni (6,4 milliards de livres) et le nombre total d’internautes dans le pays (45 millions), il faudrait payer environ 175 euros par an pour pouvoir accéder à un Web proposant un contenu de qualité identique, et sans aucune annonce publicitaire. Un montant que seulement 2% des internautes se disent prêts à payer…

Si certains internautes reconnaissent l’utilité de certains logiciels permettant le blocage publicitaire, la plupart reconnaissent que la publicité sur Internet est un compromis nécessaire pour continuer d’accéder à un Web gratuit.

Dans son enquête, Ebuzzing évoque également le thème des applications mobiles, et notamment des modèles Premium. Selon Ebuzzing, 77% des sondés refuseraient de mettre la main au portefeuille pour acheter une application, et préféreraient opter pour la version gratuite, financée la plupart du temps par des annonces publicitaires.

Si l’enquête d’Ebuzzing dépeint une réalité sensiblement différente de la nôtre (les 1400 personnes sondées sont originaires du Royaume-Uni), la très vaste majorité des votes attribués au modèle gratuit et sponsorisé, semble indiquer un réel rejet du modèle payant, qui tend de plus en plus à s’effacer au profit du modèle freemium dans les différents stores d’applications.

1 COMMENTAIRE

  1. Surfer sur le web avec publicité coûte d’autant plus. Pesez le “poids” de vos propres pages:
    1.5Mo pour un article sans pub,
    3.2Mo pour le même article avec pub
    Si vous avez un abonnement ADSL plafonné, vous atteindrez le plafond 2 fois plus vite.
    Si vous utilisez votre téléphone sans abonnement ou tarif préférentiel bien cher, apprêtez vous à douillez. En Belgique, le Mo de data hors-forfait tourne autour de EUR 0,50.
    Soit 75 centimes pour cette page sans pub, plus d’ EUR 1,50 si on désactive adblock.
    Et ce n’est qu’un “petit” site, certains sont nettement plus lourds à charger, près de 10Mo LA page.
    Par ailleurs, pubs=augmentation du trafic=augmentation du temps de chargement des pages (les serveurs de pubs/analytics sont loins d’être rapides)=perte d’argent (le temps, c’est de l’argent)

    Question subsidiaire: Combien de pages chargez-vous par mois?
    Combien seriez-vous prêt à donner pour ne pas être espionné par des publicitaires sans scrupules, n’ayant que faire de nos lois? (N’est-ce pas M. Zuckerberg?)

    Tout compte fait, on paye bien plus avec ces satanées pubs et modules de réseaux (anti-)sociaux que sans.

Comments are closed.