Il n’aura fallu que cinq petites minutes à un expert en sécurité pour déjouer la sécurité du Blackphone, le Smartphone ultra-sécurisé de Geeksphone.

© DR
© DR

C’est au cours de la conférence Def Con que le Blackphone, le Smartphone ultra-sécurisé de Geeksphone s’est fait humilier sur scène. Il n’aura fallu que cinq petites minutes à un hacker pour contourner la sécurité du fabricant. Le hacker, qui trouve le système de sécurité pas du tout à la hauteur, est même allé jusqu’à lâcher une petite phrase assassine en fin de conférence. “Il parait évident que personne n’a fait de test de compatibilité sur ce Smartphone” a-t-il déclaré, avant d’ajouter qu’il avait communiqué la faille au fabricant.

Vendu comme un Smartphone ultra sécurisé, le Blackphone ne serait en réalité qu’un Smartphone Android intégrant quelques applications sécurisées. L’annonce du produit avait d’ailleurs déclenché les railleries de BlackBerry, qui avait directement indiqué que la sécurité du terminal n’etait pas suffisante pour les professionnels.

Geeksphone et son partenaire ont réagi en indiquant que la faille en question avait déjà été corrigée dans un correctif que le hacker n’avait pas encore installé, et qu’une autre faille, touchait potentiellement le système Android tout entier.

2 Commentaires

Comments are closed.