Selon une nouvelle étude de l’agence CommSquare réalisée entre mai et juin 2014, de nettes différences de performance et de couverture apparaissent entre les opérateurs.

commsquare-201406
Base montre des signes de faiblesse en 4G

Commandé par Proximus, le rapport est sans appel: les vitesses moyennes constatées de téléchargement et d’envoi de données sur les réseaux 4G montrent des niveaux très disparates. En voici les détails:

  • Proximus: 27,1 et 16,3 mbps
  • Mobistar: 19,2 et 13,9 mbps
  • Base: 14 et 11,7 mbps

Le constat est quelque peu différent à propos de la population belge touchée au domicile par les ondes LTE:

  • Proximus: 60,4% dont 40,2% en intérieur
  • Mobistar: 68,7% dont 44,8% en intérieur
  • Base: 65,5% dont 40,9% en intérieur

La couverture plus large de Mobistar s’explique par un recours nettement plus élevé d’ondes 800 MHz alors que ses concurrents s’entêtent à passer par les 1800 MHz. Un choix qui se montre aujourd’hui payant et qui pourrait assurer un avantage déterminant, notamment dans les Ardennes où, étrangement, Base introduit très peu de permis d’urbanisme.

Selon les données compilées par le spécialiste en réseaux mobiles Jonathan Estevez, la filiale de KPN esquiverait effectivement sa promesse d’une couverture nationale en 4G avant la fin de l’année. Proximus et Mobistar se livreront donc seuls cette course finale à l’installation d’antennes LTE. Lors de la présentation de ses résultats la semaine passée, l’opérateur historique a confirmé ce but d’atteindre ce déploiement national.

1 COMMENTAIRE

  1. Politique d’autant plus étonnante, de la part de KPN, quand on voit le nombre de hollandais propriétaires en Ardenne belge !

Comments are closed.