Cortana : un presque sans faute dans les prédictions de la Coupe du Monde

Cortana, l’assistant virtuel de Microsoft, et son algorithme qui a permis de prédire la plupart des résultats des matchs de la Coupe du Monde, peut sortir la tête haute. Contrairement à Google et Apple, Microsoft n’a fait qu’une seule erreur dans ses prédictions.

cortana

Cortana, l’I.A. qui habite le système d’exploitation mobile de Microsoft, est parvenu à deviner sans faire d’erreur le résultat de 15 matchs sur les 16 derniers matchs de la Coupe du Monde.

L’algorithme mis au point par Microsoft a correctement prédit l’issue de la plupart des matchs du Mondial, et n’aura chuté que dans les derniers mètres, en prédisant la victoire du Brésil contre les Pays-Bas, dans la petite finale qui opposait les deux pays. Une nouvelle qui a quelque peu refroidi les parieurs, qui s’étaient pour certains reposés sur les choix de l’assistant virtuel après la formidable série de prédictions correctes lors des trois précédents tours.

Finalement, l’assistant a tout de même visé juste puisque l’Allemagne s’est imposée contre l’Argentine.

Notons tout de même que si Google et Apple avaient également correctement prédits certains matchs, les deux géants informatiques ont globalement commis plus d’erreurs que Microsoft dans les prédictions. Ce qui en soi ne veut pas dire grand chose. Car s’il est certain qu’une série de paramètres affectent le résultat des rencontres, tous les éléments du jeu ne sont pas entre les mains des algorithmes, qui ne peuvent prédire le comportement des joueurs sur le terrain, malgré leur fatigue et leur statistiques globales…

De son côté, Google avait tenu à apporter des explications pour l’erreur de prédiction pour le match opposant la France à l’Allemagne.

On en parle sur le forum.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.