L’imprimante 3D Printeer est destinée aux enfants et se veut extrêmement simple à appréhender.

538682571f9d954.b5e2c133036.w640

Dans le marché encore frémissant des imprimantes 3D, la start-up californienne Mission Street Manufacturing a mis au point un appareil spécialement dédié aux enfant, extrêmement simple d’approche et compatible avec un iPad. Au terme d’une campagne de levée de fonds via le site de financement participatif Kickstarter, les premières livraisons sont prévues en septembre 2014.

La création s’effectue sur iPad à travers une application dédiée et simple d’accès pour n’importe quel enfant de 5 à 15 ans, qui ne requiert aucune connaissance logicielle particulière. Ceux-ci peuvent facilement créer des objets et des jouets en 3D et lancer leur gravure via l’application iOS.

L’imprimante est relativement compacte (40,6×22,9×30,5cm) et légère (5,5kg à vide). Elle utilise exclusivement du filament ABS (plastique). Elle est compatible avec l’iPad, un outil que les enfants, même en bas âge, maitrisent assez facilement. Une fois le projet terminé, il suffit de toucher le bouton “print” pour lancer l’impression.

L’application sous iOS devrait être disponible dans l’App Store en août, un mois avant les premières livraisons de l’imprimante.

Les dons sur Kickstarter commencent à 25 dollars. À partir de 549 dollars, chaque donateur recevra sa propre imprimante, accompagnée d’une bobine de 450g de filament ABS.

L’institut Gartner estime qu’il s’est vendu en 2013 quelque 56.507 imprimantes 3D dans le monde, à la fois pour les particuliers et les entreprises, soit une augmentation de 49% en un an. La tendance s’accentuera, jusqu’à quadrupler d’ici la fin 2015. De son côté, Juniper Research estime qu’un million de foyers pourraient avoir investi dans une imprimante 3D d’ici 2018.

[ AFP ]

Vidéo de présentation de Printeer :