Le match de Coupe du monde entre la Belgique et l’Algérie a engendré mardi soir une importante augmentation de l’utilisation de données sur smartphone, ont indiqué mercredi les opérateurs Proximus, Mobistar et Base.

© DR
© DR

«Jamais le trafic internet sur smartphone n’avait culminé à ce point avant mardi soir», a confirmé Frédérique Verbiest de Proximus. «Entre 18h et 20h, les clients Proximus ont utilisé 4,3 millions de mégaoctets de données, près du double de la consommation normale un soir de semaine (2,3 millions de mégaoctets).»

Mobistar a lui mesuré, à partir de 18h, une augmentation d’environ 45% par rapport à une journée classique, a indiqué sa porte-parole Patti Verdoodt. A cette même heure, Base a enregistré un record de l’utilisation de données mais n’a cependant pas pu fournir de chiffres précis. «Nous constatons que l’utilisation de données augmente de manière générale parce que de plus en plus de gens utilisent un smartphone. Il est donc difficile de mesurer la différence avec une journée normale», a ajouté Marijke Pots, de Base. La porte-parole ajoute que l’utilisation de donnés progresse lors des matches des Diables Rouges mais que l’internet mobile est très populaire depuis le début de la Coupe du monde.

Les clients Proximus ont par ailleurs envoyé 5,8 millions de SMS mardi durant les deux heures de match, soit 25% de plus que lors d’une soirée normale. Mobistar a également enregistré un pic du nombre de SMS envoyés.

Belga.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.