Lors de la conférence “CODE”, Sergey Brin, le co-fondateur de Google, a présenté un prototype de voiture autonome sans volant.

googlecar

Depuis quelques années maintenant, Google améliore son concept de voiture autonome sans toutefois faire d’annonce sur la commercialisation d’un modèle sur le marché américain.

Le géant du Web a présenté hier, lors de la conférence “CODE”, un prototype de voiture autonome sans volant, qui porte le concept de voiture sans conducteur encore plus loin…

“Le projet est en passe de changer le quotidien des gens qui n’ont pas accès aux transports en commun aujourd’hui. Les transports publics sont mal implantés dans beaucoup d’endroits aux Etats-Unis” explique le co-fondateur de Google, qui voit en cette voiture autonome une nouvelle alternative au bus ou au taxi.

Dépourvue de volant, de frein à main, d’accélérateur et de frein manuel, la nouvelle voiture autonome de Google est un véhicule qui ne nécessite aucune intervention de l’être humain pour fonctionner correctement, et qui élimine, en théorie, le risque d’accident.

«Si tout va bien, nous aimerions lancer un petit programme pilote ici en Californie dans les deux prochaines années», a indiqué le groupe sur son blog, en précisant qu’il n’envisageait toujours pas de commercialisation pour le moment.

Selon les premières informations, la vitesse maximale du véhicule serait limitée à 40km/h pour un souci de sécurité.

Jusqu’à présent Google travaillait à équiper des voitures des constructeurs japonais Toyota et Honda pour leur permettre d’être autonomes. A la mi-mai, le géant de l’internet avait présenté une Lexus sans conducteur. Le groupe américain assurait alors avoir surmonté certains des obstacles majeurs rencontrés dans la conduite en ville. Un logiciel avait été amélioré afin que les véhicules anticipent même les réactions d’autres conducteurs.


E.F. avec AFP

On en parle sur le forum.