La dernière version de la plateforme mobile de Google prend enfin son véritable envol mais peine à cacher la résistance d’inépuisables dinosaures.

android-201405
L’extinction des anciennes versions reste trop lente…

Sur les six itérations majeures d’Android toujours actives, deux progressent: KitKat de 3,2 points et Jelly Bean 4.2 de 0,7 point. Les autres affichent une érosion particulièrement lente et parfois inquiétante. Ice Cream Sandwich, sortie fin 2011, ne perd que 0,9 point et conserve toujours 13,4% de parts de marché. Même constat pour Gingerbread, qui fonce vers ses quatre ans et demi et qui pilote 16,2% des dispositifs, en diminution de 1,6 point.

Jelly Bean 4.1 occupe un tiers des smartphones et tablettes tandis que la 4.3 prend déjà la dernière place à 8,5%, juste en dessous de KitKat. Plus étonnant: la poursuite de la progression de Jelly Bean 4.2 à 18,8% qui s’explique par l’importance des marchés émergents où les téléphones sont toujours majoritairement diffusés avec de vieilles versions de la plateforme.

Chaque mois, le constat est le même: la disparition d’une fragmentation si parsemée est encore loin d’être acquise malgré diverses mesures entreprises.

On en parle sur le forum