Selon une étude du Lighting Research Center et relayée par le Britain’s Big Brand Beds, 95% des 18-29 ans utiliseraient leur smartphone avant de se coucher. 60% des personnes interrogées reconnaitraient connaitre des difficultés à trouver le sommeil.

© D.R.
© D.R.

La mélatonine est une hormone produite par le corps durant la nuit. Lorsque la lumière du jour diminue, le corps commence à produire cette hormone, qui joue le rôle de messager, informant l’organisme qu’il est l’heure de se coucher. Malheureusement, la mélatonine est très sensible à l’exposition du sujet à la lumière.

Selon l’étude du Lighting Research Center, menée au Royaume-Uni, une exposition, même très courte, à un écran rétro-éclairé durant les deux heures précédant le sommeil pourrait réduire de 22% le taux de mélatonine et affecter le sommeil de centaines de millions de personnes à travers le monde.

Le centre de recherche pointe du doigt tous les types de terminaux rétro-éclairés sans distinction. Téléviseurs, ordinateurs portables, tablettes et même iPod peuvent potentiellement affecter le sommeil de l’utilisateur. Selon le centre, seuls les écrans e-ink, utilisés notamment pour les liseuses (de type Kindle donc), et les projections d’images (d’un vidéoprojecteur) n’affecteraient pas le taux de mélatonine.

Or, nos habitudes nous ont poussés à entretenir une relation presque fusionnelle avec les écrans. 95% des gens interrogés par le Britain’s Big Brand Beds reconnaissent par exemple utiliser leur smartphone avant de se coucher. 63% d’entre eux souffriraient également de troubles du sommeil.

Si l’exposition aux écrans est considérée comme l’une des causes principales d’un mauvais sommeil, elle n’est pas la seule à affecter le repos. Les mauvaises habitudes des utilisateurs peuvent également grandement affecter leur sommeil.

Selon l’étude, 25% des gens ne mettent pas leur smartphone sur silencieux durant la nuit, et 10% des personnes interrogées sont régulièrement réveillées par un SMS, un email ou un appel. Le besoin de rester connecté est si fort que 50% des personnes interrogées reconnaissent vérifier leur smartphone immédiatement s’ils sont réveillés par mégarde par un email ou un SMS.

Face à ces mauvaises habitudes, le Big Brand Beds tire la sonnette d’alarme. Il est essentiel de revoir ses habitudes, mais aussi, de se fixer des limites. Se mettre au lit un peu plus tôt pour lire un livre, écouter de la musique douce ou pratiquer une activité sexuelle peut aider à trouver le sommeil. Pour ceux qui ne peuvent pas se passer de leurs emails, du Web ou de leurs films avant le repos, rappelons qu’il est désormais possible de se procurer une liseuse pour un prix très attractif (à peine supérieur à 50€), et que le prix des vidéoprojecteurs a également beaucoup diminué au cours de ces derniers années. Vous trouverez les modèles les plus abordables à partir de 250€ et pourrez vous équiper correctement pour un budget de 600 à 1500€ selon vos souhaits (3D, Full HD,…).

Notons tout de même que si certains détails de l’étude sont révélés, Big Brand Beds ne communique ni le nombre de participants, ni des informations sur les régions dont sont originaires les participants…

On en parle sur le forum.