Le groupe japonais d’électronique et industries diverses Toshiba s’apprête à mettre sur le marché le premier PC portable doté d’un écran à cristaux liquides de résolution 4K, quatre fois supérieure à la haute définition.

toshiba

Cet ordinateur est ainsi capable de restituer sans dégradation une image de 2.160 lignes de 3.840 points sur une dalle LCD de 40 centimètres de diamètre (15,6 pouces) comportant exactement le même nombre de pixels (8,3 millions).

Cette qualité dite 4K (en raison du nombre de points par ligne proche de 4.000) est quatre fois supérieure à la haute définition.

Toshiba a expliqué avoir réussi à miniaturiser des technologies employées dans ses téléviseurs 4K.

L’écran est de type IGZO, une technologie dont le pionnier est le japonais Sharp et qui tire son nom des matériaux semi-conducteurs utilisés, à savoir des oxydes d’indium, gallium et zinc. Ils permettent de créer des matrices de transistors plus fines et jusqu’à dix fois moins gourmandes en énergie que celles réalisées en silicium pour les écrans LCD traditionnels dits a-Si TFT-LCD.

Face à la baisse continue des prix des ordinateurs portables, les groupes japonais comme Toshiba, qui fut un pionnier dans ce domaine, sont obligés de se distinguer en montant en gamme pour proposer des produits plus chers qui ne soient pas immédiatement concurrencés. Le nouveau modèle de Toshiba est proposé à partir de 230.000 yens environs (1.650 euros).

Il sera disponible au Japon le 25 avril et presque simultanément aux Etats-Unis et en Europe, selon Toshiba.

La stratégie d’échappée par le haut est la même pour les fabricants de téléviseurs nippons. C’est la raison pour laquelle les Sony, Panasonic, Sharp et Toshiba mettent désormais l’accent sur les TV 4K.

Bien que ce format ne soit pas encore utilisé en diffusion, les TV compatibles 4K sont dotées de puces capables de hisser en résolution 4K des contenus de qualité inférieure, ce qui permet de regarder les programmes de télévision actuels sur de téléviseurs 4K. Toutefois, l’image est encore meilleure si elle est 4K dès l’origine.

AFP

1 COMMENTAIRE

  1. Sur un 15″? Ça a peu d’intérêt, il est déjà difficile de distinguer les pixels sur un 3k (voire même FHD), alors 4k…
    Ça me fait penser à la course à la fréquence de rafraichissement. 60Hz,80Hz…120 Hz! Hey, les gars, votre oeil ne distingue que 24Hz…

    Concernant le restant des spécifications:
    Processors: 4th generation Intel Quad-Core i7
    Graphics: AMD Radeon R9 M265X with 2 GB GDDR5 VRAM
    Storage: 1 TB HDD 5400 rpm
    Memory: Up to 16 GB DDR3L RAM (1,600 MHz)

    A la rigueur, 4K sur une workstation, ça aurait pu se comprendre, afin d’éviter d’avoir recours à l’antialiasing.
    Mais pour un ordinateur “classique”, n’étant même pas désigné à un usage plutôt orienté jeux (GPU moyen, disque pitoyable et bonjour le refroidissement), c’est difficilement compréhensible, à part pour faire le buzz…

Comments are closed.