Le “whaling” envahit les réseaux sociaux

Le phénomène s’est emparé des réseaux sociaux en l’espace de quelques heures seulement. Un peu partout sur Internet, les vidéos de “Whaling” apparaissent. Contrairement au #planking ou au #pottering, le #whaling n’est pas né sur Instagram, mais sur Vine. Explications.

whaling

Tout comme le #planking, le #pottering ou le #vadering, le #whaling est un phénomène qui est né sur les réseaux sociaux et qui disparaîtra sans doute aussi vite qu’il est apparu.

Le concept est simple : dans une petite vidéo de quelques secondes, l’utilisateur l’un de ses amis en train de reproduire le saut d’une baleine, retombant sur le dos. Avec un petit peu de créativité, un appareil photo ou un smartphone et quelques amis prêts à se ridiculiser, il est possible de faire le buzz sur la toile et voir sa vidéo se partager sur les réseaux sociaux. Attention cependant, contrairement au #planking et au #pottering, le #whaling n’est pas né sur Instagram mais bien sur Vine, séquence animée oblige.