L’application alternative des horaires ferroviaires belges propose désormais un jeu qui récompense les navetteurs accumulant le maximum de soucis.

betrains-game
Des prix pour les plus malchanceux!

Le principe est à la fois simple et cocasse: à la manière d’un check-in Foursquare, l’utilisateur doit se localiser dans une gare ou sur un point d’arrêt du réseau afin d’obtenir des points. Ces derniers sont calculés sur base de la quantité totale de minutes de retard des trains annoncés. Si aucun problème n’est constaté, un seul point sera attribué. Dans le cas contraire, le score évolue selon un algorithme prenant en compte les prochains départs.

Un classement est ensuite établi chaque semaine. Les fonctions ludiques sont tirées des Google Play Games et demandent donc la permission d’accéder au compte Google. Les performances peuvent être ensuite partagées avec d’autres joueurs de ses cercles Google+.

Bien entendu, le jeu est quelque peu biaisé puisque les navetteurs empruntant les transports en commun dans les grandes gares seront privilégiés par une probabilité plus forte de soucis. Le développeur, Christophe Versieux, en est parfaitement conscient: « Je me rends malheureusement compte que cela est très inégal pour les Bruxellois, le premier joueur a déjà 195 points ». De futures mises à jour sont déjà planifiées pour améliorer le moteur de localisation et le calcul des points en se basant davantage sur le nombre de trains en retard plutôt que sur le total de minutes rouges.

Si l’initiative de Betrains risque de faire grincer les dents des communicateurs de la SNCB, elle propose tout de même une manière ludique de se plaindre de la ponctualité sur le rail belge. Mieux vaut le prendre avec le sourire.

Betrains est gratuitement disponible sur le Play Store.

On en parle sur le forum