Interrogé par Bloomberg au sujet de la nouvelle application Paper, Mark Zuckerberg a reconnu l’échec d’une autre application lancée en réponse à Snapchat. D’après lui, Poke n’avait rien d’un projet sérieux, ce qui expliquerait son échec.

POKE

Réponse de Facebook au succès de SnapChat, Poke est une application mobile qui propose de partager durant un court laps de temps une photo prise avec son smartphone avec certains destinataires. Une fois la photo visionnée sur l’écran du smartphone, le message “s’autodétruit”, ne laissant aucune trace sur le smartphone du contact.

Si l’appli reprend le même concept que SnapChat, elle n’a cependant pas connu le même succès.

Visiblement, tout cela ne semble pas inquiéter Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, qui a brièvement évoqué Poke au cours d’une interview avec Bloomberg.

“Poke était plutôt une blague. L’appli a été développée par quelques personnes au cours d’un hackaton, puis nous l’avons lancée et l’avons abandonnée à son sort” explique le jeune CEO de Facebook.

Selon lui, il n’a jamais été question de renverser SnapChat avec cette application, mais simplement de faire naître un concept sympathique présenté au cours d’un hackaton.

En revanche, pas un mot sur “Home”, le projet ambitieux de Facebook, qui était censé permettre au géant américain de transformer tous les smartphones Android en Facebook Phone…

On en parle sur le forum.