Lancé début février en Belgique, l’Asha 501 est le premier smartphone de la gamme Asha et probablement l’un des smartphones les moins chers du marché.

asha

Si les smartphones ont la cote en ce moment, nombreux sont les consommateurs à se plaindre de leur prix. Difficile en effet de trouver un terminal sous la barre des 100€.

Nokia, qui a vu ses ventes de GSM dégringoler, repart à la conquête du marché low-cost avec l’Asha 501, le premier smartphone de la ligne Asha, vendu au prix de 79€.

Alors certes, pour ce prix, il ne faut pas s’attendre à un rival à l’iPhone, mais ceux qui recherchent un petit terminal pas trop compliqué à utiliser et surtout fonctionnel seront conquis.

En plus des fonctions de base d’un GSM traditionnel (appel, SMS, carnet de contacts, journal d’appels, alarmes), l’Asha 501 intègre de nombreuses fonctionnalités héritées des smartphones. Son capteur de 3,2 mégapixels permet de faire des photos d’une qualité somme toute très correcte, vu le prix, et suffisante pour être partagées sur les réseaux sociaux. Plusieurs applis sont pré-installés, de Facebook à Twitter en passant par WhatsApp, l’Agenda, Calculatrice, Notes, Radio FM, Vidéos, Enregistreur Audio, eBuddy, LINE, The Weather Channel et bien sûr le navigateur Web. Globalement, l’Asha 501 est très fluide. Au démarrage, l’utilisateur est pris par la main pour une petite visite des principales fonctionnalités. Simple à utiliser, l’Asha 501 dispose d’un écran tactile très réactif dans sa gamme de prix, résistant aux griffes, et qui intègre même certaines fonctionnalités héritées des Lumia (le mode coup d’oeil, qui permet d’afficher l’heure lorsque l’écran est en veille).

Le mode coup d'oeil est hérité des Lumia - © E.F.
Le mode coup d’oeil est hérité des Lumia – © E.F.

Outre les applis installées, l’utilisateur peut également télécharger de nombreuses applis sur le Store, et se voit même offrir 60 jeux gratuits.

Ceci nous amène petit à petit à ce qui est sans doute le seul gros défaut de ce mini-smartphone : sa puissance. L’appareil n’embarque en effet que 128 Mo de RAM. Impossible donc de switcher rapidement d’une appli à l’autre et surtout, d’installer des applis performantes. Si les 60 jeux offerts sont un joli cadeau, on regrette tout de même que ceux-ci ne soient visuellement pas plus aboutis que sur un vieux GSM portable du début des années 2000. En définitive, la mémoire interne limite l’utilisateur à des tâches “basiques” allant de l’email à l’envoi de messages via WhatsApp et à la consultation de tweets. Bref, l’essentiel est là, mais il ne faut pas s’attendre à des miracles.

L'interface du 501 est simple à prendre en mains. - © E.F.
L’interface du 501 est simple à prendre en mains. – © E.F.

Côté hardware, le petit écran tactile de 3″ se défend plutôt bien malgré sa résolution, la présence d’un port microSD est fort appréciée, l’APN s’en sort plutôt bien et l’appareil est globalement plutôt réactif. On regrette en revanche l’absence de mode 3G / 4G et la navigation Web un peu trop limitée pour les mordus du surf.

Conclusion

Si l’absence de mode 3G se fait cruellement ressentir, l’Asha 501 s’en sort plutôt bien. Dans sa gamme de prix, le smartphone de Nokia fait même partie des appareils les plus alléchants. Idéal pour communiquer sur les réseaux sociaux et utiliser des fonctions basiques, il intègre de nombreux outils réservés jusqu’à aujourd’hui à des appareils vendus au-delà de la barre des 100€. Si vous recherchez cependant un smartphone pour jouer ou surfer, passez votre chemin.

Le Nokia Asha 501 est disponible en Belgique au prix de 79€ en deux coloris : blanc et cyan.

On en parle sur le forum.

L'APN de 3,2 mégapixels s'en sort plutôt bien - © E.F.
L’APN de 3,2 mégapixels s’en sort plutôt bien – © E.F.