Vous le savez sans doute, Facebook et vie privée ne font pas forcément bon ménage. Accusé de conserver les messages et photos des utilisateurs plusieurs années après que ceux-ci aient été effacés, Facebook est aujourd’hui la cible d’une nouvelle polémique. Le réseau social conserverait une copie de tous les messages encodés puis effacés par les utilisateurs.

© AFP
© AFP

Selon le site Slate.com, Facebook conserverait une copie de tous les messages encodés par ses utilisateurs sur ses serveurs. Le réseau social, qui était déjà accusé de conserver des copies des photos et messages privés effacés parfois depuis plusieurs années par les utilisateurs, doit aujourd’hui faire face à une nouvelle controverse.

On le sait, la vie privée est un sujet brulant sur Facebook. Le réseau social ne se gène pas pour vendre les données de ses utilisateurs et partager avec des annonceurs les goûts, photos et habitudes de ses membres.

Ce qu’on ignorait en revanche, c’est que l’entreprise californienne analysait même les messages saisis mais effacés, en vue de comprendre sans doute le comportement de ses utilisateurs. Pour quelle raison un membre de Facebook choisit-il d’effacer un message? Facebook peut-il pousser ses membres à communiquer davantage? Et de quelle manière le réseau social pourrait-il améliorer les interactions entre les utilisateurs? Autant de questions auxquelles l’entreprise californienne essaye de répondre en analysant ce contenu qui n’a jamais été posté.

Car qu’on se le dise, Facebook perd de l’argent à chaque fois qu’on décide de ne pas publier un message sur son mur ou de supprimer un message adressé à l’un de ses amis.

Pour l’heure, difficile de dire si cette étude approfondie du comportement des utilisateurs permettra à l’entreprise californienne de changer nos habitudes. En revanche, il y a fort à parier que ces nouvelles révélations entretiendront un doute des membres du réseau social à l’égard de la politique de Facebook…

On en parle sur le forum.