D’après ITProPortal, Microsoft aurait décidé de revoir le cryptage de ses données pour empêcher le gouvernement américain et la NSA d’accéder aux données des utilisateurs. Le gouvernement américain serait aujourd’hui considéré comme une menace similaire aux… cyber-terroristes.

© DR
© DR

Tout comme Yahoo et Google, Microsoft a décidé de revoir le cryptage de ses données pour empêcher la NSA d’accéder aux données des utilisateurs.

Le géant américain de l’informatique, qui n’avait jusqu’à présent pas commenté le bras de fer entre l’administration américaine et l’industrie de l’informatique, a finalement pris position pour l’opposition, marquant son refus de “collaborer” avec la NSA.

Le gouvernement américain et la NSA rejoignent donc les cyber-terroristes au rang des accusés puisque Microsoft a choisi de classer l’organisation américaine comme une “menace persistante” pour la sécurité de ses clients.

On en parle sur le forum.