Google interdit à ses employés d’utiliser des PC sous Windows

Chez Google, il est interdit de travailler sur un PC sous Windows. L’entreprise oblige ses employés à travailler uniquement sous Mac OS. Au total, ce sont un peu plus de 43.000 Mac qui sont utilisés pour le développement et la production de nouveaux produits et services.

© AFP
© AFP

A l’occasion d’une présentation à la conférence LISA ’13, un employé de la marque a confié à l’audience l’un des plus gros secrets de Google : le géant du Web dispose d’une flotte de plus de 43.000 Mac.

Chez Google, pas question de tolérer Windows. Le système d’exploitation de Microsoft est interdit de séjour dans les locaux de la firme de Mountain View.

Google a remplacé au fil des années ses ordinateurs sous Windows et sous Linux par une armada de Mac.

Il fut un temps où les Mac ne représentaient qu’une toute petite partie de la flotte de Google” explique Clay Caviness, ingénieur chez Google. “Mais aujourd’hui, lorsque vous rentrez chez Google et voulez utiliser un autre système d’exploitation que OS X, vous devez rentrer un dossier.”

Paradoxalement, Chrome OS, le système d’exploitation de Google, ne fait pas non plus figure d’exception. Trop jeune, pas suffisamment puissant et pas compatible avec des logiciels traditionnels, Chrome OS reste donc au placard, au profit d’OS X, le système d’exploitation du rival Apple, sur lequel sont développés la plupart des services, applications et produits de Google. De quoi faire doucement sourire les Apple-addicts…

On en parle sur le forum.