Depuis quelques heures, les possesseurs de 2DS et 3DS ne peuvent plus accéder au service de messagerie intégré à leur console portable. En cause? Des ados qui utilisaient le service de Nintendo pour échanger des photos de nudité…

© AFP
© AFP

Dans un élan de panique, Nintendo a pris la décision de supprimer le service de messagerie proposé aux possesseurs de 2DS et 3DS. Confronté à une polémique inattendue, le géant du jeu vidéo a préféré jeter l’éponge en désactivant sa messagerie plutôt que d’affronter un scandale qui aurait pu ternir son image auprès des parents.

Il y a quelques heures, les utilisateurs de la messagerie SpotPass ont reçu une notification indiquant la suspension du service.

Conçue pour permettre aux utilisateurs d’échanger de courts messages et des photos de leurs exploits, la messagerie SpotPass était devenue un véritable outil de séduction pour certains mineurs, qui s’échangeaient des photos de charme sans que leurs parents ne suspectent quoi que ce soit.

Devenu un véritable salon de discussion virtuel sur lequel circulaient chaque jour plusieurs milliers de photos de charme provenant d’Internet mais également directement capturées avec la caméra embarquée, le service commençait à attirer l’attention des associations parentales.

Face à une polémique qui ne cessait de croître, Nintendo a donc décidé d’adopter la politique de la terre brulée en supprimant la cause du scandale. Une décision qui lui permet d’éviter d’éventuelles poursuites judiciaires mais également de rassurer les parents indignés par la polémique…

On en parle sur le forum.