A Berlin, le salon IFA se met à l’heure des montres intelligentes

L’édition 2013 du salon de l’électronique grand public IFA de Berlin devrait voir les montres intelligentes, véritable terminal multimédia à porter au poignet, voler la vedette aux smartphones, tablettes et autres téléviseurs ultra haute-définition.

© DR
© DR

L’un des gros thèmes sous les feux des projecteurs cette année à l’IFA sera les montres intelligentes“, présentant dans une montre des fonctions similaires à celles d’un smartphone, avance Annette Zimmermann, analyste du cabinet spécialisé Gartner.

L’IFA s’ouvre mercredi aux professionnels, vendredi pour le grand public.

Samsung donnera le ton cette année encore, Apple ne participant traditionnellement pas aux salons internationaux de l’électronique. Le groupe coréen qui domine désormais le marché des smartphones doit dévoiler mercredi soir sa très attendue montre Galaxy Gear, damant le pion, une fois n’est pas coutume, à la marque à la pomme.

L’an dernier, l’IFA s’était ouvert sur fond de guerre des brevets quelques jours après une victoire judiciaire retentissante d’Apple sur Samsung. C’est cette fois-ci sur le terrain de l’innovation technologique que la bataille va se placer, avec une avance pour le coréen.

Après des mois de rumeurs, Samsung a en effet choisi Berlin pour la première mondiale de sa nouvelle montre “smart”. La toujours hypothétique “iWatch” d’Apple est, selon la presse, déjà en cours de fabrication à Taïwan.

Depuis quelques jours, Samsung prend soin d’attiser l’impatience des geeks. “Ce nouvel appareil va améliorer et enrichir l’expérience mobile de beaucoup de façons. Il va lancer une nouvelle tendance dans les communications mobiles intelligentes“, a assuré Lee Young-hee, l’une des dirigeantes de la marque, au journal The Korea Times.

Après la révolution des smartphones et des tablettes, porter son ordinateur sur soi apparaît comme la nouvelle frontière à repousser dans le monde de l’électronique. En début d’année, Google avait donné un avant-goût de cet “informatique vestimentaire” en dévoilant un prototype de lunettes interactives reliées à internet. Côté montres, plusieurs fabricants, comme Sony, Motorola, ou encore Casio, sont aussi sur les rangs.

L’ultramobilité” en général devrait être au coeur de l’IFA, selon Annette Zimmermann. “Les utilisateurs aujourd’hui ont d’importants besoins de mobilité“, explique-t-elle. L’accès aux courriels, aux réseaux sociaux, aux photos etc. doit de plus en plus être permanent, où que l’on soit.

Les “Phablets”, des appareils de taille intermédiaire entre téléphones et tablettes, attireront donc particulièrement les regards, tout comme les tablettes hybrides ou “smart PC” combinant écran tactile et fin clavier, déjà au coeur des attentions en 2012.

Côté téléviseurs, les télés 3D, stars de l’année dernière, devraient prendre un coup de vieux avec l’ultra-HD, des téléviseurs à la résolution quatre fois plus grande que les appareils Full HD.

Même s’ils sont entrés plus que jamais dans le quotidien, les produits d’électronique “fascinent de manière incroyable”, se réjouit Christian Göke directeur du parc des expositions de Berlin. Sur 145.000 m2, 2% de plus que l’an dernier, les visiteurs de l’IFA, qui avaient été quelque 240.000 en 2012, pourront aller à la quête des innovations électroniques.

Pendant européen de la grande messe de l’électronique de Las Vegas, qui se déroule en janvier, le salon IFA donne généralement le ton des cadeaux de Noël.

Si téléphones et téléviseurs attirent le plus, l’IFA est aussi un salon d’électroménager, présentant réfrigérateurs tendances, machines à café multi-fonctions ou autres plaques de cuisson dernier cri.

Après deux journées réservées à la presse mercredi et jeudi, le salon IFA ouvrira ses portes au public de vendredi à mercredi.

Cette semaine sera d’ailleurs en grande partie consacrée au salon de l’IFA sur Geeko puisque nous vous proposerons une couverture complète de l’actualité sur notre blog.

AFP
On en parle sur le forum.