Pour gagner les faveurs du public et appuyer sa candidature aux élections en Australie, celui que les Etats-Unis considèrent comme le visage de Wikileaks est prêt à tout, y compris à rapper devant les caméras…

© DR
© DR

L’émission australienne Juice Rap News traite l’actualité d’une manière assez particulière puisque les invités sont obligés de s’exprimer en… rappant. Une discipline que Julian Assange, ennemi juré du gouvernement américain et candidat aux élections en Australie, semble parfaitement maîtriser. Le visage de Wikileaks a fait une petite apparition dans la dernière édition du show, dans laquelle on peut le voir pousser la chansonnette au sein même de l’ambassade de l’Equateur, devenu depuis quelques mois sa résidence principale.