Europe: l’effondrement des ventes de PC se poursuit…

Les ventes de PC continuent de s’effondrer en Europe. En un an, les volumes de ventes auraient diminué de plus de 20% sur le continent. Acer, HP et ASUS sont les trois fabricants qui encaissent la plus lourde chute.

01B000CC01452132

Il faudra probablement encore attendre une à deux années avant de voir les ventes de PC repartir peut-être à nouveau à la hausse. Cette année, la tendance semble être une nouvelle fois à la baisse. En Europe, le recul atteint 20%, en l’espace d’un an seulement.

Acer (-44,7%), ASUS (-41,7%) et HP (-17,4%) sont les trois fabricants qui encaissent la plus lourde chute. Seul Dell (-1,1%) parvient à se stabiliser, tandis que Lenovo, le fabricant chinois, affiche une progression vertigineuse (+18,9%).

Principales causes de cette crise historique : l’essor des tablettes, et le désintérêt croissant des consommateurs pour les netbooks. L’ultrabook et les convertibles, eux, n’ont pas connu le succès escompté.

Selon Gartner, si les professionnels ne se détachent que très peu du PC, le grand public n’hésite pas à laisser tomber l’ordinateur au profit de la tablette. Une situation délicate pour les vieux géants de l’informatique qui ont vu leurs volumes de ventes fondre comme neige au soleil.

Sans surprise, la plupart d’entre eux essayent d’ailleurs de se reconvertir. Acer, ASUS et HP ont présenté cette année une large gamme de tablettes et convertibles, tournant pour la plupart sous Windows 8 et Android. Le succès de ces gadgets permet de compenser partiellement l’effondrement des ventes de PC, mais pas complètement. Sans surprise, une machine vendue à 150€ rapporte moins qu’une machine commercialisée à 700€. En résulte une situation financière qui risque vite de se dégrader pour la plupart de ces entreprises, qui se dirigent pour la plupart vers le segment mobile pour trouver une solution au problème.

Cette année, ASUS devrait lancer son premier smartphone outre-Atlantique, tandis que HP prépare activement son retour sur le segment du mobile.

On en parle sur le forum.