Suicides en série sur un réseau social

Avec plus de 60 millions d’utilisateurs à travers le monde, Ask.fm s’est imposé comme un réseau social à très fort potentiel, mais également le lieu idéal pour harceler de parfaits inconnus. En l’espace de quelques mois seulement, cinq suicides ont été attribués à Ask.fm.

La jeune Hannah Smith aux côtés de son père, retrouvée morte il y a quelques jours.
La jeune Hannah Smith aux côtés de son père, retrouvée morte il y a quelques jours.

Plusieurs parents en colère ont contacté en début de semaine David Cameron pour qu’il prenne des mesures à l’encontre d’Ask.fm, un nouveau réseau social letton qui permet aux utilisateurs de communiquer entre eux tout en restant parfaitement anonymes.

Vendredi dernier, Hannah Smith, 14 ans, mettait fin à ses jours après avoir subi un harcèlement intensif sur Internet. La jeune fille faisait l’objet de moqueries sur son poids, le décès de son oncle et son style de vie. Harcelée par de parfaits inconnus durant des mois, elle a fait l’objet de nombreuses critiques d’internautes qui n’hésitaient pas à l’inciter au suicide dans des messages privés et publics.

Le cas d’Hannah n’est cependant pas isolé sur Ask.fm. Depuis l’année dernière, cinq adolescents ont mis fin à leurs jours après avoir fait l’objet de vives moqueries, critiques et harcèlements sur Internet. En avril dernier, Josh Unsworth, 15 ans, avait choisi de mettre fin à ses jours dans le jardin de ses parents, dans le Lancashire, au Royaume-Uni, après avoir reçu des dizaines de messages haineux. En Irlande, deux jeunes écolières se sont suicidées après avoir reçu de nombreux messages les poussant au suicide. Les deux jeunes filles en question avaient même posté un message public évoquant leurs intentions quelques heures avant les faits. Le message en question était passé complètement inaperçu aux yeux des internautes.

Si la plupart des moqueries concernent des adolescents en surpoids, qui ont récemment été confrontés à une situation douloureuse (la perte d’un proche), d’autres cas plus surprenants ont également été référencés. En Floride, une adolescente de 16 ans a mis fin à ses jours après avoir été harcelée au sujet de sa vie sentimentale et de son look.

Erin et Shannon Gallagher, âgées de 13 et 15 ans, ont mis fin à leurs jours après des mois de harcèlement.
Erin et Shannon Gallagher, âgées de 13 et 15 ans, ont mis fin à leurs jours après des mois de harcèlement.

Les messages postés par ces parfaits inconnus, qui seraient pour la plupart des adolescents âgés de 14 à 16 ans, présentent la particularité d’être des messages personnalisés, et donc, de prendre en compte les traits de caractère et de personnalité des victimes.

“Ask.fm fait beaucoup d’argent en exploitant la misère des gens. Je demande à David Cameron de s’assurer que ces sites s’adaptent à notre législation, afin que le harcèlement de personnes vulnérables comme ma fille cesse” explique le père d’Hannah sur Internet.

Le fait que ce réseau social soit hébergé et géré depuis la Lettonie rend néanmoins les poursuites à l’encontre de ses créateurs “compliquées”, le Royaume-Uni et la Lettonie ayant deux législations radicalement différentes en ce qui concerne le contenu numérique.

Le phénomène, lui, est bien connu des psychologues. Cependant, le fait que les adolescents puissent opérer sous couvert de l’anonymat leur permet d’être beaucoup plus agressifs et directs à l’égard de parfaits inconnus…

On en parle sur le forum.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.