Les fouineurs du magazine Android Police ont découvert dans le code de la dernière version d’Android une fonctionnalité dormante mais particulièrement intéressante.

jellybean43-permissions
Source: Android Police

Il n’est pas encore tout à fait prêt pour le devant de la scène mais le gestionnaire des permissions figure parmi les avancées de la plateforme mobile de Google dont on attend rudement la sortie. En effet, ce dernier intervient lors de l’installation d’une application et permet de choisir ce à quoi le logiciel en question peut accéder. L’utilisateur ne sera plus face au dilemme d’ouvrir toutes les portes requises ou de supprimer l’application.

Ensuite, il sera possible de vérifier ces permissions par catégorie (données personnelles, localisation, etc.) et d’en retirer a posteriori.

De nombreuses situations et une pléthore d’exemples viennent appuyer le besoin de ce gestionnaire. L’utilisateur sera bientôt capable d’interdire à un réseau social d’accéder à la localisation ou à la liste des contacts du téléphone sans nécessairement opter pour un client alternatif. L’objectif de sécurité est également rempli puisqu’un logiciel malveillant devra davantage conscientiser sa cible sur les verrous qu’il souhaite faire sauter.

Toutefois, le lancement retardé de ce gestionnaire des permissions reste un mystère. Reste-t-il encore du travail à réaliser ou Google doit-il d’abord mettre à jour les Google Play Services ? Réponse dans quelques semaines…

On en parle sur le forum