Intel pourrait nous débarasser de Windows RT

Vous pensiez avoir tout découvert des plans d’Intel? Le géant américain nous prouve une nouvelle fois qu’il n’a pas fini de nous surprendre en annonçant une nouvelle puce Haswell destinée cette fois uniquement aux tablettes.

Jusqu'à présent, Microsoft utilisait des puces ARM pour sa Surface RT. Pour combien de temps encore?
Jusqu’à présent, Microsoft utilisait des puces ARM pour sa Surface RT. Pour combien de temps encore?

Entrant en compétition directe avec les puces ARM, la nouvelle puce Haswell consommera nettement moins d’énergie que les puces Haswell considérées les plus économiques à ce jour : 4,5 W contre 6 W. Elles présenteront également la caractéristique de fonctionner sans ventilateur, une première pour une puce de cette catégorie!

En théorie, cela voudrait signifier que les tablettes de la prochaine génération, prévue pour cette fin d’année, seront encore plus fines et puissantes qu’elles ne le sont aujourd’hui.

Si Intel joue efficacement ses cartes, le fabricant pourrait tuer dans l’œuf Windows RT et l’utilisation de puces ARM en permettant aux fabricants de tablettes de disposer des mêmes atouts qu’avec de tels processeurs, tout en ne faisant pratiquement aucun compromis niveau puissance. Autrement dit, Windows 8 pourrait être intégré même aux appareils les plus fins et les plus petits… et Windows RT, le système d’exploitation “économe” qui ne permet pas de faire tourner des programmes Windows 7, disparaîtrait…

Reste à présent à voir si les principaux fabricants adopteront cette nouvelle puce et en particulier Microsoft, qui pourrait être tenté de laisser tomber les puces ARM pour sa Surface 2…

On en parle sur le forum.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.