La prochaine génération de processeurs pour appareils mobiles, attendue pour cet automne, montre des performances radicalement plus élevées et une consommation énergétique en baisse.

qualcomm-snapdragon800-bench
Le Snapdragon 800 à l’œuvre. Source: Engadget.

On pensait cette époque révolue mais chercher la marque et le modèle de puce dans un produit informatique va peut-être devenir à nouveau à la mode. C’est probablement ce qu’espère Qualcomm avec sa nouvelle famille Snapdragon 800. Annoncée en début d’année lors du CES de Las Vegas, elle a enfin été présentée à la presse qui s’est empressé de réaliser quelques tests.

Si des améliorations étaient effectivement attendues, les premiers résultats ont montré des scores très largement supérieurs à la concurrence, passant parfois du simple au double sur certaines zones de calcul. Mieux encore: la nouvelle gestion de l’alimentation électrique permet de lourdement économiser les électrons lorsque l’appareil est au repos et de profiter de la pleine puissance à consommation raisonnable.

Ces essais étaient à peine publiés que des rumeurs ont subitement montré le bout de leur nez sur des smartphones dotés de cette puce pour les prochains mois, notamment un Galaxy S4 amélioré ou un Lumia plus véloce.

Cependant, si cette caractéristique deviendra primordiale lors du choix d’un smartphone haut de gamme pour cette fin d’année, il s’agira également de vérifier que les fabricants sauront exploiter ce nouveau monstre de puissance. Car la démonstration a été réalisée avec des téléphones et tablettes de développement, étudiées pour montrer les chevaux de la bécane.

Mais, assurément, le Snapdragon 800 peut annoncer une nouvelle ère dans le segment des smartphones et des possibilités de quantité de calculs qui ouvrent des opportunités pour des tâches lourdes comme la réalité augmentée.

On en parle sur le forum

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.