Six ans après avoir lancé le concept à Seattle, sous la forme d’un programme pilote, Amazon lance finalement son service de livraison d’alimentation aux Etats-Unis.

amazonshopiing

En 2007, Amazon introduisait AmazonFresh à Seattle, un programme pilote qui visait à développer un service de livraison d’alimentation en Amérique du Nord. Six ans plus tard, le géant ouvre son service à Los Angeles, première ville des Etats-Unis à accueillir le service de livraison d’alimentation d’Amazon.

D’ici quelques mois, Amazon devrait également lancer AmazonFresh à San Francisco, et prévoirait d’étendre davantage les activités à travers les Etats-Unis au cours de l’année 2014.

Le service propose aux internautes qui le souhaitent de se faire livrer leurs courses à domicile. Les courses peuvent être commandées par le biais d’une plate-forme Web qui référence de nombreux aliments mis à disposition par les commerces locaux. En réalité, Amazon se charge en effet juste de la livraison à domicile et du traitement de la commande. Une initiative qui permet aux petits revendeurs locaux de gagner de nouveaux clients et de regagner des part de marché face aux supermarchés et grandes surfaces.

Pour l’heure, Amazon n’a pas encore indiqué s’il envisageait étendre ses services un jour en Europe.

On en parle sur le forum.