L’éditeur du plus grand réseau social au monde a, pour la première fois, commenté la situation commerciale de Home, son lanceur d’applications sous Android.

facebook-home
Une maison qui va déjà subir une lourde rénovation!

Alors qu’il a été retiré des ventes aux Etats-Unis, le HTC First, premier smartphone vendu avec Facebook Home déjà installé, ne verra pas les rayons des boutiques européennes avant plusieurs mois. Et pour cause, Facebook a demandé à Orange de ne pas le lancer au Royaume-Uni tant que les développeurs n’avaient pas substantiellement amélioré l’expérience utilisateur de Home.

Un porte-parole a expliqué au magazine The Verge que Facebook avait été très attentif au retour des utilisateurs de ce nouveau lanceur d’applications très adapté et que les programmeurs étaient attentifs aux nombreuses recommandations pour améliorer grandement l’univers proposé.

La conséquence est simple: Facebook va consacrer les prochains mois à apporter des correctifs à Home. Pendant ce temps, relativement important, le support sera limité aux appareils actuellement inclus dans le programme de développement et ne sera pas ouvert à de nouveaux smartphones.

On en parle sur le forum