Une légère modification dans la politique du contenu du Google Play interdit aux applications de se mettre à jour sans passer par le mécanisme du kiosque maison.

facebook-home
Facebook a franchi certaines limites…

Depuis le début de l’année, Facebook multiplie les initiatives osées au sein d’Android. D’une part en proposant un lanceur d’applications particulièrement intrusif, social et limitatif ainsi qu’un client de messagerie qui dessine des bulles survolant l’interface. Et d’autre part, en tentant l’aventure du logiciel qui évolue seul en téléchargeant un package applicatif sans passer par Google Play. Une attitude hautement déconseillée et désormais interdite puisque Google propose depuis quelques heures une nouvelle politique de contenu dont l’unique modification concerne les mises à jour.

En effet, depuis ce matin, « une application téléchargée depuis Google Play ne peut modifier, remplacer ou mettre à jour son propre code binaire APK en utilisant une autre méthode que le mécanisme proposé par Google Play ».

Le réseau social n’est aucunement cité dans cette adaptation mais Facebook est clairement visé. Tout d’abord pour éviter que sa solution Home ne prenne une direction trop indépendante, tout comme son application éponyme et son Messenger. Et ensuite pour qu’un code de bonne conduite permette à Google de maintenir un peu d’ordre sur sa plateforme et éviter ainsi que des développeurs ne suivent les mauvais exemples.

On en parle sur le forum

2 Commentaires

  1. C’est un peu fort comme conclusion, Eric Schmid a repeté plusieurs fois que Facebook Home était même encouragé…

    http://venturebeat.com/2013/04/16/google-chairman-eric-schmidt-on-facebook-home-i-love-it/

    http://news.cnet.com/8301-1035_3-57579821-94/facebook-home-on-android-good-stuff-says-eric-schmidt/

    http://www.theverge.com/2013/4/16/4230506/eric-schmidt-calls-facebook-home-an-tremendous-endorsement-of-google

    Mis à part la connerie des updates hors du Play Store, ils n’utilisent que des API publiques et personne n’est forcé d’installer les chatHeads “intrusives”.

    Je n’en suis moi même pas un grand consommateur.

Comments are closed.