TomTom a présenté une nouvelle série de “smartwatchs” pour les sportifs dans la journée de mardi. Au programme:  un système de géolocalisation, une analyse complète des performances et tout un tas de fonctionnalités uniques qui devraient faire de cette smartwatch un must pour les sportifs.

«Nous savons que la plupart des montres GPS actuellement proposées sur le marché sont trop encombrantes et complexes pour une utilisation optimale à l’entraînement,» explique Corinne Vigreux, Directrice générale de TomTom. «De la même façon que nous avons développé des outils de navigation simples qui ont révolutionné la manière dont les utilisateurs se rendent d’un point A à un point B, nous développons aujourd’hui une gamme de montres de sport GPS ultraplates, plus confortables à porter et particulièrement simples à utiliser. Les coureurs et les athlètes polyvalents peuvent à présent visualiser leurs performances en un clin d’œil et rester concentrés sur leurs objectifs sportifs.»

Si TomTom Runner et TomTom MultiSport sont deux montres à classer dans la catégorie des smartwatchs, elles s’adressent néanmoins à une catégorie bien précises d’utilisateurs : les grands sportifs.

Haut de gamme, les montres disposent d’un écran d’affichage qui offre un contraste élevé, d’un verre anti-rayures et résistant aux chocs, et ont été construites de manière à offrir une étanchéité jusqu’à une profondeur de 50 mètres.

Outre les fonctions traditionnelles, telles que le temps de course, le rythme ou encore la distance parcourue, les deux montres sont compatibles avec plusieurs services comme TomTom MySports, MapMyFitness, RunKeeper, TrainingPeaks ou MyFitnessPal.

La montre MultiSport dispose même de quelques fonctionnalités inédites destinées aux amateurs de cyclisme, comme un kit de fixation vélo, un capteur de cadence/vitesse à installer sur le pédalier pour suivre son rythme, sa vitesse et même un altimètre.

Sortie prévue courant 2013, à un tarif encore inconnu.

On en parle sur le forum.

3 Commentaires

  1. Ce type de montre n’est jamais ” ultraplate” et,si le boîtier l’est, le verre ressort généreusement. Par ailleurs, il faut espérer qu’aucun recours au SAV ne sera nécessaire parce qu’ils ont le pompom pour vous faire appeler des numéros surtaxés au lieu de vous donner la réponse par mail.

  2. tout cela existe déjà via d’autres applis sur smartphone, donc si leur systéme n’est pas compatible ou ne peut pas importer les données d’anciennes courses (ou activités) enregistrés sur un autre systéme… l’interêt devient limité pour ceux qui veulent suivre leur progression … tom tom a beaucoup de retard

Comments are closed.