Perquisitions chez le fondateur du “Facebook” russe

Les autorités russes ont annoncé mercredi avoir mené des perquisitions chez le directeur du plus populaire réseau social russe VKontakte et dans les bureaux du groupe à Saint-Pétersbourg dans le cadre d’une enquête sur un policier renversé par une voiture.

© AFP

Les proches de l’intéressé ont aussitôt dénoncé une campagne d’intimidation contre le réseau social qui compte 200 millions d’utilisateurs et qui a joué un rôle crucial dans la mobilisation de protestataires contre le président Vladimir Poutine.

Pavel Dourov, 28 ans, directeur et fondateur de VKontakte, à ce stade, a le statut de témoin dans l’enquête sur l’accident qui remonte au 5 avril. Le conducteur d’une Mercedes avait renversé un policier près du siège de VKontakte sur la perspective Nevski, dans le centre de Saint-Pétersbourg. Le conducteur avait réussi à s’enfuir, aidé par un gardien de VKontakte.

Des perquisitions ont été menées mardi soir au siège de VKontakte sur la perspective Nevski et au domicile de Pavel Dourov”, a dit à l’AFP Andreï Issaïev, responsable du comité d’enquête local, ajoutant que les enquêteurs n’avaient pour l’instant désigné aucun suspect dans cette affaire.

Les faits de violence contre un policier sont passibles d’une peine allant jusqu’à cinq ans de prison. Pavel Dourov a déclaré mercredi au quotidien Vedomosti qu’il
n’était pas impliqué dans cette affaire.

AFP

On en parle sur le forum.