Le projet Facebook Home n’est pas le seul à accumuler les critiques. Les récents « chat heads » du client de messagerie suscite des critiques pour ses choix ergonomiques.

facebook-messenger-2013-04
De petites bulles amusantes mais bien embêtantes également !

La plateforme mobile de Google est probablement la plus malléable puisqu’elle offre des possibilités inégalées auprès des développeurs, notamment en permettant des interventions très étendues au niveau de l’interface. Mais ces formidables libertés sont autant d’opportunités de flirter avec le mauvais goût esthétique.

Avec Facebook Home, le réseau social propose de placer les personnes avant les applications en modifiant radicalement l’expérience Android. Les accrocs du service vont adorer. Les autres risquent de prendre peur face à ce changement si imposant. En effet, la couche graphique est avant tout construite dans l’objectif de faire disparaître l’aspect originel ou propriétaire de la plateforme. Mais dans ce cas, les utilisateurs ont largement le choix de rester cantonné à l’application officielle qui se comporte comme les autres éléments du système.

Là où les choses sont moins acceptables, c’est dans le cas de cette petite mise à jour de Facebook Messenger. En effet, pour apporter un côté plus amusant aux discussions et aux alertes, lorsqu’un message est reçu, il apparaît désormais sous forme de bulle de manière aléatoire au dessus de l’interface. Il est regrettable que Facebook n’ait pas choisi de se limiter aux possibilités du système d’alertes traditionnel.

Les deux initiatives marquent la volonté du réseau social de bousculer les habitudes et les recommandations ergonomiques de Google pour Android. Malgré des applications techniquement impeccables, elles collectionnent des avis négatifs et des notes en baisse car elles perturbent le confort de l’utilisateur. Peut-être est-il urgent pour la cohérence de l’interface de rappeler Facebook à l’ordre ?

On en parle sur le forum

4 Commentaires

  1. Je ne suis pas “pro-Facebook” mais pour le coup, je ne vois pas trop où est le soucis. Pour ceux à qui les “chat heads” ne plaisent pas, il suffit d’aller dans les paramètres de l’application>notifications et de les désactiver.

  2. Nouveaux droits:
    – Dessiner au-dessus des autres applications: et puis quoi encore ? Je ne vais pas laisser une application avec le droit de prendre le dessus sur l’interface normale de mon téléphone.
    – Read battery statistics: Ca, m’en fous un peu
    – Retrieve running apps: même pas en rêve. Ils pourraient très bien décider de voir si je lance souvent Google+. Hors de question de leur donner ce droit.
    – Directly call phone numbers: Bof. Le potentiel d’abus est à première vue limité. Je n’imagine pas Facebook me faire des appels surtaxés.

    Je comprends bien pourquoi ces nouveaux droits sont nécessaires à leurs nouvelles fonctionnalités mais perso, je ne mets plus à jour Facebook. Ca tombe bien, j’ai de plus en plus de gens sur Google+.

Comments are closed.