Facebook présenterait son propre système d’exploitation le 4 avril

Le 4 avril, Facebook présentera à la presse “sa nouvelle maison sur Android”. Si l’annonce d’un smartphone Facebook est fort peu probable, compte tenu des récentes déclarations de Zuckerberg, tout semble indiquer que le géant prépare en réalité son propre système d’exploitation.

© AFP

Depuis quelques heures, le Web est en ébullition. L’annonce de la conférence du 4 avril n’est pas passée inaperçue dans les médias. Pourtant, le mot d’ordre semble différent cette fois puisque tous s’accordent plus ou moins à dire que contrairement à ce que laisse entendre le message, Facebook ne présentera pas un nouveau smartphone jeudi prochain. Mark Zuckerberg a été on ne peut plus clair sur le sujet : Facebook ne travaille pas sur un concept de Facebook Phone, et ne prévoit pas de co-brander un smartphone en partenariat avec HTC. En réalité, les deux précédentes tentatives de Facebook et HTC se sont soldées par de cuisants échecs.

Selon 9to5Google, Facebook et HTC s’apprêteraient pourtant à révéler un nouveau smartphone, qui bénéficierait d’une intégration poussée du réseau social dans son système d’exploitation. La subtilité viendrait en fait d’une surcouche Android, conçue par Facebook, qui serait associée à un smartphone produit par HTC.

Android, façon Facebook

On le sait, Android est le seul système d’exploitation qui permet aux fabricants de smartphones de proposer une surcouche permettant de transformer complètement l’interface et d’y ajouter ses propres éléments. Pour Facebook, Android serait aussi la solution la plus appropriée pour pénétrer le marché. Très populaire, le système d’exploitation est utilisé par la vaste majorité des fabricants de smartphones, à l’exception de Nokia et d’Apple, et permet une intégration très poussée de certains services.

Le 4 avril, Facebook devrait présenter un tout nouveau visage avec une surcouche Android qui permettra au réseau social d’intégrer tous ses services au système d’exploitation et d’offrir une expérience unique pour tous les mordus du réseau social. Il ne serait pas question ici de se contenter de mettre en avant trois ou quatre applications mais bel et bien de revoir le fonctionnement d’un système d’exploitation en plaçant Facebook au coeur de l’expérience utilisateur.

Ainsi, on peut imaginer un smartphone qui permettrait aux utilisateurs de chatter instantanément avec leurs contacts Facebook, plutôt que d’envoyer des SMS, de créer une liste de contacts sur base d’un compte Facebook ou de partager instantanément toutes les photos prises avec le capteur du smartphone sur le réseau social.

Une gigantesque campagne marketing

Pour marquer l’événement, et s’assurer que le nouveau smartphone ne connaitra pas le sort funeste du Cha-Cha, le précédent Facebook Phone distribué par HTC, les deux géants misent sur une énorme campagne marketing, comparable à celle du Galaxy S4. L’idée serait d’axer la communication autour de l’aspect social plutôt que sur le hardware ou les spécifications techniques du smartphone. Facebook utiliserait en réalité la profonde intégration du réseau social dans l’appareil comme un argument clé pour la vente du smartphone.

Pour HTC tout comme pour Facebook, cette collaboration serait d’une importance capitale. Au bord du gouffre, HTC mise toute sa stratégie sur un seul et unique smartphone, le fameux HTC One, qui sera confronté dès sa sortie à deux rivaux de taille : le Xperia Z et le Galaxy S4. La sortie d’un Facebook Phone ferait office de filet de sécurité pour la firme taïwanaise, qui aurait encore une chance de revenir dans la course si le HTC One était un échec.

Pour Facebook, l’enjeu est encore plus important puisqu’il s’agit cette fois de prendre son envol en misant sur une plate-forme qui intégrerait tous les services propres au réseau social et démontrerait que la firme est désormais capable de voler de ses propres ailes. Une “suite logique” selon de nombreux analystes, qui estiment qu’une surcouche Android permettrait à Facebook d’affirmer son réseau social en tant qu’écosystème à part entière.

Autre élément important : si HTC devrait avoir la primeur pour ce qui est de la vente d’un Facebook Phone, les autres constructeurs pourraient eux aussi tirer parti de ce système d’exploitation qui pourrait se retrouver sur de nombreux terminaux quelques mois après la sortie du smartphone de HTC.

Un smartphone vendu à un prix compétitif

Selon la rumeur, HTC miserait sur la compétitivité pour revenir dans la course. L’appareil qui devrait être présenté jeudi prochain n’aura pas l’ambition de rivaliser avec un Galaxy S4 ou un Xperia Z au niveau des spécificités. En réalité, HTC miserait sur de l’entrée / milieu de gamme avec un processeur cadencé à 1,5Ghz, 1 Go de RAM, 16 Go d’espace de stockage, un appareil photo dorsal de 5 mégapixels et un appareil frontal d’1,6 mégapixels. Côté prix, difficile de dire avec exactitude ce qui nous attend. Selon toute vraisemblance, l’appareil devrait être commercialisé à un tarif compris entre 200 et 350€.

Pour l’heure, difficile de vérifier toutes ces informations. Si la rumeur d’une surcouche Android semble plausible, Facebook pourrait tout à fait se contenter de présenter une nouvelle version de son application mobile pour smartphones Android. Comme d’habitude avec Facebook, il faudra sans doute attendre la conférence de presse pour y voir plus clair.

On en parle sur le forum.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.